Articles

Affichage des articles du mai, 2015

Crise à la Fifa : "Certains me jugent responsable, mais je ne peux pas surveiller tout le monde", déclare Blatter

Image
"Je sais que certains me jugent directement responsable, mais je ne peux pas surveiller tout le monde tout le temps", a déclaré le président de la Fifa Sepp Blatter, jeudi 28 mai à Zurich (Suisse), alors que certaines voix réclament sa démission. Au cœur de la tourmente, il estime que "le Congrès aura l'opportunité de débuter ce qui sera un long chemin vers le regain de la confiance (du public)". Il se dit "écœuré""dépité". Michel Platini, président de l'UEFA, a déclaré lors d'une conférence de presse, jeudi 28 mai, qu'il avait rencontré en tête-à-tête le président de la Fifa, Sepp Blatter, et qu'il lui avait demandé de démissionner. Ce dernier a refusé de renoncer à se présenter pour un nouveau mandat, lors du congrès de vendredi. Pour Platini, "changer de président est la seule façon de changer la Fifa". Le patron du foot européen a également annoncé qu'"une très grande majorité des associations nationa…

RDC : Ivanhoe scelle un accord stratégique avec Zijin Mining sur le cuivre de Kamoa

Image
I
vanhoe Mines Ltd a convenu avec Zijin Mining Group Co de Chine d‟une mise en oeuvre conjointe stratégique du projet cuprifère Kamoa, potentiellement une des plus vastes mines de cuivre au monde, dans le sud de la province du Katanga en RD Congo.
La compagnie canadienne cotée à Toronto a dévoilé, le 26 mai, l‟accord en ce sens conclu à Xiamen en Chine avec Gold Mountains (H.K.) International Mining Company Ltd, filiale de Zijin Mining qui achètera 49,5% d‟intérêt dans la société Kamoa Holding Ltd formée sur le projet, pour une considération totale de 412 millions $.
Jusque-là, Kamoa Holding, filiale Ivanhoe, détenait à 95% le projet Kamoa qui renfermerait 43,5 milliards de pounds de ressources de cuivre indiquées et nécessiterait 1,4 milliard $ de dépenses en immobilisations de pré-production pour la première phase de sa mise en valeur.
Par ailleurs, Ivanhoe Mines vendra, précise-t-on, 1% de ses intérêts dans Kamoa Holding pour une considération de 8,32 millions $ à Crystal River Glo…

Beni : l’appel de la Monusco aux médias

Image
Plusieurs sujets d‟actualités ont été abordés au cours du point de presse hebdomadaire de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation de la RDC (MONUSCO) tenu hier, mercredi 27 mai 2015 en son quartier général dans la commune de la Gombe. A partir de Beni, Félix Prosper Basse, porte-parole de la Monusco, et le Général Jean Bayo, Commandant second des forces de la Monusco, ont répondu aux diverses questions des journalistes en rapport avec l‟actualité du pays, entre autres, le rôle de la Monusco dans la phase des dépôts de candidature à la Ceni et la situation sécuritaire qui prévaut dans les zones de conflits armés sur toute l‟étendu du pays, particulièrement à Beni.
En ce qui concerne l‟apport de cette structure Onusienne dans l‟étape de dépôt des candidatures en cours pour les élections législatives provinciales, Félix Prosper Basse a répondu que la Monusco, en tant que partenaire de la Ceni, a toujours encouragé cette démarche et continue à apporter son appui technique et l…

Les deux Kivu en situation alarmante

Image
Les provinces du Nord et Sud-Kivu ne cessent d’être les plus grands sites à problème de la RDC. Ocha a fait savoir dans un bulletin d’information distribué à la presse congolaise via message électronique que la province du Nord-Kivu connait, depuis le mois d’avril, 9 300 demandeurs d’asile burundais. Par contre, au Sud-Kivu, l’insécurité bat son record et touche actuellement les acteurs humanitaires.En effet, depuis fin avril, des demandeurs d’asile burundais affluent dans la plaine de la Ruzizi, dans la Province du Sud-Kivu, fuyant les tensions politico-sécuritaires liées au processus électoral en cours dans leur pays.
Selon le Haut Commissariat des Nations Unies aux réfugiés (HCR), ils seraient déjà plus de 9.300 dont la plupart ayant moins de 17 ans à être arrivés dans les territoires de Fizi et Uvira. Le territoire d’Uvira accueille plus de 80% des demandeurs d’asile dont près du tiers dans la seule localité de Luvungi, augmentant davantage la pression sur les moyens de subsistanc…

L'intersyndicale appelle à une nouvelle grève le 11 juin contre la réforme du collège

Image
L'intersyndicale appelle, jeudi 28 mai, à une nouvelle grève jeudi 11 juin contre la réformz du collège. Le 19 mai, la journée de mobilisation des enseignants avait rassemblé 50% de grévistes selon le Snes, un peu plus de 27% selon le ministère de l'Education nationale. Malgré cette opposition, le décret ainsi que l'arrêté portant sur cette réforme ont été publiés au Journal officiel, le lendemain.

Coup de balai chez Kabila : Beya s’en va, Mwilanya arrive

Image
Beya Siku s’en va. Néhémie Mwilanya Wilondja monte comme Directeur de Cabinet. Célestine-Hortense Mukalay Kyonde devient Directeur de Cabinet Adjoint chargé des Questions Economiques et de la Reconstruction. Enfin, Jean-Pierre Kambila Kakwenda est nommé Directeur de Cabinet Adjoint en charge des Questions Politiques, Administratives et Juridiques. Ces nominations, intervenues après la mise en place au PPRD dans un contexte marqué par de grands enjeux politico-électoraux, témoignent de la volonté du Président Joseph Kabila de s’entourer du dernier carré des fidèles.
Il y a peu, c’est le patron des Renseignements qui a été préféré et désigné pour amorcer des contacts avec les cuistres de l’Opposition et de la Société civile en perspective du dialogue politique. La semaine dernière, le Congrès du PPRD a choisi Henri Mova Sakanyi pour conduire les affaires du parti. Il n’est pas seul, bien entendu. Mova sera secondé par Emmanuel Ramazani Shadary, Micheline Kulumba et Célestin Tunda ya Kas…

Nord-Kivu: Vital Kamerhe qualifie la situation sécuritaire de drame humanitaire

Image
«La situation sécuritaire dans la région de Beni et tout le Nord Kivu est un drame humanitaire et doit attirer l’attention du gouvernement congolais et de la communauté internationale», a déclaré Vital Kamerhe, mercredi 27 mai à Goma.
Il a estimé que les tueries des populations à Beni dépassent le terrorisme qui sévit au Nigeria, au Niger, au Cameroun et ailleurs et doit mobiliser le monde entier. Près de 300 personnes ont été massacrées à Beni depuis octobre 2014, le plus souvent à l’arme blanche. Les habitants de plusieurs localités de ce territoire ont manifesté dans la rue pour demander plus d’engagement des autorités contre les criminels, régulièrement présentés comme étant les rebelles ougandais des ADF. Le président de l’Union pour la nation congolaise (UNC) a, à cet effet, proposé trois pistes de solution pour mettre fin à cette insécurité. Il a évoqué la planification des opérations conjointes entre les FARDC et la Monusco pour traquer les ADF, l’implication des pays voisins …

Journée internationale des Casques bleus de l’ONU : « l’ONU a 70 ans: maintien de la paix: paix, présent, futur ».

Image
Kinshasa, le 27 mai 2015 : Ce vendredi 29 mai 2015 sera célébrée la Journée internationale des Casques Bleu. En cette année où l’Organisation des Nations Unies célèbre ses 70 ans d’existence, la Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies offre l’occasion de célébrer l’inestimable contribution des soldats de la paix à la noble histoire de l’Organisation et de réaffirmer l’engagement de l’ONU de rendre leur rôle encore plus efficace à l’avenir.  Ainsi, le thème de la Journée est cette année: « l’ONU a 70 ans: maintien de la paix: paix, présent, futur ». Pour honorer la mémoire de ceux qui ont perdu la vie pour la paix au courant de cette année 2014-2015, 126 Casques bleus dont 51 pour 2015 et rendre hommage à ceux qui continuent à servir la cause de la paix, des  activités commémoratives seront organisées au siège  des Nations Unies, à New York, dans les Bureaux et Missions de maintien de la paix de l’ONU dans le monde En RDC, la cérémonie officielle se fera en deux temp…

Dépôt des candidatures : l’opposition dit non à toute prolongation

Image
Après une première tentative de médiation par l’abbé Malumalu à distance, une autre rencontre est prévue la semaine prochaine à la CENI entre l’Opposition et la Majorité pour tenter de trouver un consensus et résoudre le problème de doublon évoqué par le MLC
Une réunion a eu lieu le 25 mai au siège de la CENI (Commission électorale nationale indépendante). Rencontre à laquelle ont pris part les responsables des partis politiques de l’Opposition et ceux de la Majorité actuelle. Cette reunion organisée sous la médiation de l’abbé-président Malumalu depuis l’Afrique du Sud grâce à la nouvelle technologie de la communication (par Skype) a permis à ces acteurs politiques de donner leurs avis sur l’opération de dépôt des candidatures de l’élection provinciale, dont la clôture devait intervenir hier lundi 25 mai 2015 à 16h sur l’ensemble du pays.
Les membres de l’Opposition et ceux de la Majorité se sont tous prononcés contre une nouvelle prolongation de l’opération de dépôt des candidatures…

UN urges more efforts to end conflicts in Africa’s Great Lakes region

Image
The United Nations (UN) and aid agencies have urged the international community to “re-double efforts” to end conflict and instability in five African nations in the Great Lakes region, namely the eastern part of the Democratic Republic of Congo (DR Congo), Sudan, South Sudan, Somalia, Yemen and Burundi.
The UN resident and humanitarian coordinators from nine countries in the Horn of Africa and the Great Lakes region, such as Burundi, Djibouti, DR Congo, Kenya, Rwanda, South Sudan and Somalia, met on Monday in Nairobi to discuss humanitarian risks in these areas. “A further deterioration of humanitarian conditions could undermine security and development gains made in the region and beyond. Many people currently attempting to cross the Mediterranean are fleeing conflicts and repression in this region,” a joint statement from the international agencies said. The agencies called on the world to work with banks and money transfer organizations to put in place a transitional mechanism un…

RDC : changement de cap risqué { l’UDPS

Image
Après avoir longtemps contesté la légitimité de Joseph Kabila et refusé de participer aux institutions, le parti d’Etienne Tshisekedi vient d’accepter le dialogue national du président congolais. Un pari audacieux pour le nouvel homme fort de l’UDPS, Félix Tshisekedi. Sclérosé, en perte de vitesse et isolé dans l’opposition, l’UDPS change de stratégie. Après avoir refusé de reconnaître la réélection contestée de Joseph Kabila, en novembre 2011, refusé d’envoyer ses députés à l’Assemblée nationale, refusé de participer aux Concertations nationales… le parti d’Etienne Tshisekedi vient, contre tout attente, d’accepter le dialogue national proposé par le président congolais. Un changement de cap, qui intervient alors que le président historique de l’UDPS, Etienne Tshisekedi, malade et absent depuis 2014, laisse peu à peu les rênes du parti à son fils, Félix, responsable des relations extérieures de l’UDPS.
Confusion et contre-temps
Adepte de l’isolement politique, l’UDPS risquait de se l…

RDC : fin des candidatures pour les élections provinciales

Image
En RDC, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) a publié ce week-end les résultats de la fiabilisation du fichier électoral. Dix-huit mois ont été nécessaires pour nettoyer ce fichier et l'opération a coûté environ trente millions de dollars, selon les responsables de la Céni. C'est ce lundi, en fin d'après-midi, que prend fin l'enregistrement des candidatures pour les provinciales d'octobre prochain. Parmi les candidats, plusieurs nouveaux venus.
Ils étaient nombreux, les partis politiques de l’opposition qui avaient d’abord boudé l’appel à la candidature aux élections provinciales d’octobre prochain. Ces partis politiques se sont finalement résolus, au dernier moment, à déposer auprès des bureaux de la Céni les dossiers de leurs candidats respectifs. Et ils découvrent que les difficultés sont énormes.
« C’est que dans ce pays, il n’y a pas d’avion, il n’y a pas de route, il n’y a même pas de train, il n’y a pas de véhicule. Nous sommes en train de…

Greenpeace calls for probe into DR Congo wood trade

Image
Kinshasa, - Greenpeace on Tuesday called on the United States, Europe and China to launch probes into companies selling lumber from the Democratic Republic of Congo where illegal logging is damaging the country's forests.
"Authorities must use every route open to them, including human rights and labour laws as well as conventions... to stop illegal and destructive trade," the group said in a new report on the timber trade in the resource-rich country.
The report is the result of a two-year Greenpeace investigation of the logging concessions operated by Lebanese-owned firm Cotrefor as well as the ports around the world where the wood is exported and sold.
Greenpeace concludes the company's practices -- which allegedly include employee mistreatment, unpaid taxes and exceeding quotas for felling endangered trees -- are putting at risk Bonobo chimpanzees and a precious variety of wood called afrormosia. "Its (Cotrefor's) legacy and that of companies like it is …

Migrants en Méditerranée : le Congolais Denis Mukwege déplore le silence des dirigeants africains

Image
Le gynécologue congolais Denis Mukwege, prix Sakharov 2014 du Parlement européen pour les droits de l'Homme, a déploré lundi à Rome le silence des dirigeants africains face aux drames de l'immigration en Méditerranée.Alors que les Européens "s'indignent quand il y a 1.800 morts, on aurait bien voulu qu'il y ait un sommet spécial des présidents (africains), ne serait-ce que pour pouvoir exprimer leur indignation et voir à leur niveau ce qu'ils peuvent faire pour éviter ces drames", a-t-il déclaré à l'AFP, en marge d'une conférence à Rome sur la Méditerranée.
Pour ce gynécologue, dont l'hôpital en République démocratique du Congo (RDC) est devenu un refuge pour des centaines de femmes victimes de violences sexuelles, "il faut engager les dirigeants africains à ce qu'ils fassent leur part pour éviter que ce trafic (de migrants) puisse continuer".
"Quand on voit des milliers de gens se noyer, on ne peut pas dire que l'Afriq…

Est de la RDC : des évêques accusent l'Etat de laisser "pourrir la situation"

Image
Les autorités congolaises laissent "pourrir la situation" dans l'est de la République démocratique du Congo, écrivent plusieurs évêques catholiques de cette région déchirée par les conflits depuis plus de vingt ans dans un message reçu lundi par l'AFP.
"De manière générale, l’État laisse pourrir la situation à l’est du pays", indique ce texte publié à l'occasion de la fête chrétienne de la Pentecôte, "la sécurité, la paix et l’intégrité territoriale ne semblent pas avoir été prioritaires dans la stratégie des autorités publiques".
"Nous avons des difficultés à comprendre les ambiguïtés, les tergiversations et les paradoxes de notre gouvernement", ajoutent les évêques des six diocèses des provinces du Maniema, du Nord et du Sud-Kivu, dont l'assemblée épiscopale siège à Bukavu, capitale du Sud-Kivu.
Les prélats s'attardent en particulier sur la série de massacres commis depuis octobre dans la région de Beni (nord du Nord-Kivu)…

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) vient d’annoncer les résultats de l’opération de toilettage du fichier électoral. Selon le rapporteur de la CENI, Jean-Pierre Kalamba Mulumba, le fichier électoral mis à jour compte près de 30 682 600 électeurs inscrits. Au cours de l’opération de toilettage, les omis et les doublons ont fait l’objet d’un examen minutieux. En revanche, la CENI avoue n’avoir pas supprimé les noms des électeurs décédés du fichier. D’où les accusations de manque de transparence formulées par certains critiques et les dénonciations des retards enregistrés dans la mise en œuvre du calendrier électoral global. La presse kinoise de ce lundi 25 mai 2015 évoque largement ce sujet qui est au cœur de l’actualité.

Image
Dans son édition du jour, le quotidien L’Observateur informe que la Commission électorale nationale indépendante a présenté, vendredi 22 mai 2015, les résultats de l’opération dite de fiabilisation du fichier électoral. Selon le journal, le fichier électoral actualisé compte 30 682 599 électeurs. Le quotidien rappelle que, à l’issue des élections de 2011, un certain nombre de recommandations avaient été faites notamment par l’Assemblée nationale, au regard des difficultés rencontrées, qui portaient notamment sur la fiabilisation du fichier électoral et la stabilisation des cartographies opérationnelles. En effet, le fichier posait plusieurs problèmes, notamment l’omission ou la désorientation des électeurs, des doublons, la délocalisation de certains électeurs obligés parfois de parcourir de longues distances pour voter. « En plus de ces difficultés, il était impérieux d’adapter le fichier électoral à la nouvelle législation sur le découpage territorial », ajoute L’Obseravteur qui rap…

RDC : une journée noire à Beni

Image
En République démocratique du Congo (RDC), deux personnes ont été tuées, vendredi 22 mai, dans une embuscade tendue par de présumés rebelles ougandais sur le territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu. Les assaillants ont également attaqué un village avant d'être dispersés par les soldats congolais. « Des échanges de tirs ont été nourris », a indiqué un responsable militaire à l'AFP. Cet accrochage intervient alors que le mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha) avait appelé à une journée noire, vendredi, sur l'étendue de la province pour dénoncer justement les massacres qui frappent les populations civiles depuis neuf mois à Beni.
La journée noire du vendredi, censée interpeller les autorités et rendre hommage aux personnes tuées dans les massacres à Beni, a vu deux nouvelles victimes. Elles sont tombées suite à une embuscade tendue par des combattants présumés de la rébellion ougandaise dénommée ADF-Nalu (Forces démocratiques allies -Armée de libération …

Sud-Kivu : la Monusco réitère son soutien aux opérations de maintien de la paix à Kalehe

Image
La Monusco a réitéré son soutien au gouvernement congolais dans le processus de maintien de la paix dans le territoire de Kalehe (Sud-Kivu). Le chargé de la sensibilisation communautaire au sein de la mission onusienne au Sud Kivu, Alain Likota, a exprimé cet engagement, jeudi 21 mai, au cours d‟une séance d‟échange à Minova. Cet échange a tourné autour de la résolution 2211 qui a donné un nouveau mandat à la Monusco, appelée à répondre aux exigences du Conseil de sécurité de l‟Onu.
A l‟occasion, la Monusco s‟est engagé à appuyer le gouvernement congolais dans la protection des civils, conformément à l‟Accord-cadre signé en février 2013 à Addis-Abeba (Ethiopie), à neutraliser les groupes armés avec la Brigade d‟intervention qui peut agir avec ou sans les FARDC. «Nous luttons aussi contre les violations des droits de l‟homme, nous appuyons la réforme de sécurité, un élément essentiel pour le retour de la paix qui est un grand. C‟est ce qui explique que nous sommes passés de mission de …

Pour le Front populaire, la tenue du dialogue est plus qu’urgente

Image
Le Front populaire contre la révision de la Constitution revient sur les raisons qui l‟ont poussé à soutenir la démarche d‟un dialogue avant la tenue des élections, tel que souhaité par le président national de l‟union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Une réaction qui intervient alors qu‟une frange de l‟Opposition boycotte ces pourparlers qui, à leur entendement, assurera le glissement au profit de l‟actuel chef de l‟Etat qui, selon les termes de la Constitution, ne pourra plus se représenter au prochain scrutin. Au cours d‟une conférence de presse donnée hier jeudi 21 mai, le coordonateur de cette plateforme de l‟Opposition rappelle que » le dialogue politique transparent et sans exclusive s‟impose aussi bien à l‟Opposition qu‟au pouvoir en tant qu‟engagement de la RDC à Addis-Abeba. « A ce sujet, le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en RDC est chargé d‟offrir une mission de bons offices aux parties congolaises », indique Lisanga Bonganga. Re…

L'Irlande a voté en faveur du mariage homosexuel, selon les partisans du "oui" et du "non"

Image
Les Irlandais se sont apparemment prononcés massivement en faveur de la légalisation du mariage homosexuel, a annoncé samedi 23 mai le ministre de l'Egalité en Irlande. Il s'est exprimé après le début du décompte des suffrages de ce référendum historique, organisé vendredi. Plus de 3,2 millions d'Irlandais ont été appelés à se prononcer sur une modification de la Constitution proposant d'autoriser "le mariage entre deux personnes, sans distinction de sexe". L'Irlande devrait ainsi devenir le premier pays au monde à légaliser le mariage pour tous au terme d'une consultation populaire. Dix-huit pays, dont treize en Europe, ont légalisé le mariage entre personnes de même sexe, mais à chaque fois par voie parlementaire. Le "oui" remporterait deux bulletins sur trois Les résultats définitifs du scrutin sont attendus samedi après-midi. Mais d'ores et déjà, l'un des principaux responsables de la campagne du "non" a concédé la défa…

CPI : Jean-Pierre Bemba maintenu en prison

Image
La Chambre d‟appel de la Cour pénale internationale (CPI) décide de maintenir le sénateur congolais Jean-Pierre Bemba Gombo en prison à la Haye (Pays-Bas). Le chargé de sensibilisation de la CPI à Kinshasa a confirmé cette information, mardi à radio télévion Canal7kintvEn décembre 2014, Jean-Pierre Bemba avait sollicité une liberté provisoire qui avait ensuite été rejetée parce qu‟en dehors de l‟affaire de la subornation des témoins, il est poursuivi pour crimes de guerre et crimes contre l‟humanité commis par ses troupes à Bangui, en République centrafricaine.
Pour son parti, le Mouvement de libération du Congo (MLC), cette question de liberté provisoire n‟est plus d‟actualité.
Ce qui compte pour l‟instant, déclare Eve Bazaiba, secrétaire général du parti, c‟est le verdict attendu sur l‟affaire principale de la cour.
« A vous, militants du MLC, vous ne devrez pas être distraits sur certaine chose. Il est bénéficiaire d‟une liberté provisoire [dans l‟affaire subornation des témoins].…

RDC : l’opposition divisée sur son éventuelle participation au dialogue

Image
Les acteurs de l‟opposition semblent être divisés sur leur participation au dialogue que préconise le chef de l‟Etat, Joseph Kabila. Réagissant mercredi 20 mai à Radio Okapi, l‟opposant Clément Kanku en a appelé à un dialogue interne à l‟opposition pour répondre à l‟offre du président Kabila alors que Steve Mbikayi lui se dit favorable au dialogue.
Le président du Mouvement pour le renouveau (MR), Clément Kanku Bukasa wa Tshibuabua, estiment que les acteurs politiques de deux tendances de l‟opposition doivent dialoguer entre eux avant de répondre au chef de l‟Etat.
«L‟opposition devrait se retrouver pour lever son option sur son attitude vis-à-vis de la proposition de Joseph Kabila et sa majorité», a-t-il proposé.
Il regrette que les opposants soient divisés sur cette question à l‟approche des échéances électorales:
«A la veille des élections, l‟opposition ne peut s‟offrir à ce genre de divergence au risque de semer la confusion dans l‟esprit de la population».
Pour Clément Kanku, le…

Sud-Kivu : un mort et 4 disparus après une attaque armée à Kalehe

Image
Une personne a été tuée et quatre autres portées disparues dans un lac, mercredi 20 mai, après une attaque attribuée aux bandits armés dans la localité de Muhoza, en territoire de Kalehe (Sud-Kivu). A une trentaine de kilomètres de là, dans la même nuit et dans le même secteur, quatre maisons ont été dévalisées par des hommes en armes qui ont tout emporté. C‟est la quatrième attaque armée en un moins dans ce secteur, selon la société civile locale.
Les mêmes sources indiquent que l‟attaque armée a eu lieu vers 19 heures, selon plusieurs sources concordantes sur place.
Le président de la société civile du groupement Mbinga-Nord, affirme que des hommes armés ont tiré sur un camion appartenant à un commerçant de Minova.Ce véhicule revenait du centre de Mukwija avec à son bord l‟épouse de son propriétaire avec son fils au volant et sa fille de 17 ans, lorsque les bandits se sont mis à tirer.
L‟épouse du propriétaire qui avait tenté de sortir du véhicule est morte sur place. Son fils, le c…

RDC : l’UDPS d’accord pour participer au « dialogue » proposé par Kabila

Image
L‟UDPS, parti d‟opposition historique en République démocratique du Congo, a fait savoir jeudi qu‟il était d‟accord pour participer « au dialogue politique » proposé par le président Joseph Kabila, y voyant la meilleure solution pour sortir le pays de la crise politique qu‟il traverse.
Cette annonce marque une volte-face de l‟Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), dont le vieux dirigeant Étienne Tshisekedi, en convalescence en Belgique depuis août 2014, a jusqu‟à présent dénié toute légitimité au pouvoir de M. Kabila depuis les élections entachées d‟irrégularités massives de novembre 2011 qui lui ont permis de se maintenir à la tête de l‟exécutif. « Pour l‟UDPS, le dialogue est la voie privilégiée pour arriver à un compromis par rapport à la crise que connaît le pays » depuis 2011, a déclaré Bruno Tshibala, porte-parole de l‟UDPS, affirmant parler « au nom [de M. Tshisekedi] lui-même ». Le but de ce dialogue doit être de mener à « de bonnes élections, différentes de ce…

RDC : pourquoi Kabila veut négocier avec l’opposition

Image
Après avoir dépêché un émissaire - Kalev Mutond, le patron de l'Agence nationale de renseignements - auprès de ses opposants "radicaux" (Vital Kamerhe, les partisans d'Étienne Tshisekedi), Joseph Kabila a réuni le 13 mai dans sa ferme de Kingakati, près de Kinshasa, les membres du bureau politique de la Majorité présidentielle (MP).
Pour les informer qu'il accepte d'engager le dialogue réclamé par une frange de ses opposants. Sur la table des futures négociations : le sort du chef de l'État à l'issue de son second et dernier mandat.
"C'est parce qu'elles ont éludé la question du chef que les "concertations nationales" [qui réunirent en septembre 2013 représentants de la majorité, de l'opposition et de la société civile] ont échoué", estime Tryphon Kin-Kiey Mulumba, ministre chargé des Relations avec le Parlement et membre de la direction de la MP.
Cette fois, Kabila tient à recevoir les leaders de l'opposition et d…

Un dirigeant du FN mis en examen dans le cadre de l'enquête sur le financement du parti

Image
Jean-François Jalkh a été mis en examen en tant que secrétaire général de Jeanne, le micro-parti de Marine Le Pen, notamment pour escroqueries. Ces délits sont susceptibles d'avoir été commis lors des législatives de 2012.L'enquête se poursuit autour du financement des campagnes électorales du font national. Jean-François Jalkh, vice-président chargé des affaires juridiques du parti, a été mis en examen, annoncent des sources concordantes à l'AFP, vendredi 22 mai. L'eurodéputé est mis en cause en tant que secrétaire général de Jeanne, le microparti dirigé par des proches de Marine Le Pen, également mis en examen dans cette affaire. Jean-François Jalkh a été mis en examen pour escroqueries, abus de confiance et acceptation par un parti politique d'un financement provenant d'une personne morale, en l'occurrence la société de communication Riwal, a précisé une source proche du dossier confirmée de source judiciaire. Ces délits sont susceptibles d'avoir été…

à l'occasion de son Anniversaire Darell Maurice met une video de ces Co...

Image

RD Congo : le taux de croissance projeté à 10 % pour 2015

Image
Les projections du taux de croissance se situent à 10,3% pour 2015 en République démocratique du Congo (RDC), indique le bureau du Premier ministre dans un communiqué rendu public à l‟issue d‟une réunion restreinte du gouvernement présidée lundi à Kinshasa par le Premier ministre Matata Ponyo. Selon ce communiqué dont APA a obtenu copie mercredi, les résultats préliminaires des estimations sur la base des réalisations à fin mars 2015 font état d‟un taux de croissance économique de 9,03% contre 8,8% réalisé à la même période correspondante en 2014.Cette croissance est essentiellement tirée par le secteur tertiaire, dont la contribution est de 4,4 points en 2015 contre 2,6 en 2014, note la source qui souligne que le secteur primaire vient en deuxième lieu, avec 3,6 points.
En outre, le cadre macroéconomique poursuit la consolidation de la stabilité, selon le communiqué qui relève que le taux d‟inflation hebdomadaire, qui était à 0,014% (+0,002), a atteint en cumul annuel 0,229%. Les pr…

14 Congolais à la rencontre d’Obama à Washington

Image
L‟ambassade des Etats-Unis d‟Amérique en RD Congo a présenté, hier mercredi 20 mai 2015 au Centre culturel américain à Kinshasa/Gombe, un groupe de 14 jeunes congolais bénéficiaires de la bourse « Mandela Washington Fellowship» 2015. A en croire Jehan Khaleeli, attachée culturelle decette représentation diplomatique, il s‟agit d‟un nouveau programme phare de la Young African Leader‟s Initiative(YALI) qui permet de faire venir 500 jeunes leaders aux Etats-Unis, cette année, pour participer à un programme de leadership et de mentorat. « Ces jeunes représentant un bon échantillon de la jeunesse congolaise auront l‟occasion d‟interagir avec le président Barack Obama au cours d‟un Sommet présidentiel à Washington D.C., ainsi qu‟avec d‟autres responsables du gouvernement des Etats-Unis, de la Société civile et du monde des affaires… », a martelé la diplomate.
En effet, affirme l‟Américaine, ce programme de 6 semaines est une occasion pour les récipiendaires d‟avoir accès à des possibilités…

Mende : «la RDC n’est ni le 51ème Etat des USA, ni la 12ème province de la Belgique»

Image
En prévision des échéances électorales qui pointent à l‟horizon, notamment les élections locales et provinciales, la Convention des Congolais Unis (CCU) est en mini congrès, en vue de s‟y préparer.
La cérémonie d‟ouverture de cette réunion de trois jours, a eu lieu hier mercredi 20 mai en la salle culturelle Boboto dans la commune de la Gombe. Deux communications ont marqué ladite cérémonie, à savoir : le mot du président national du parti, Omer Musuaza, et le discours d‟ouverture officielle des travaux par l‟initiateur et autorité morale de la CCU Lambert Mende Omalanga.
Le président national a indiqué que la tenue des présentes assises trouve son fondement à l‟article 30 des statuts du parti. Après avoir expliqué les raisons de la convocation du mini congrès, Omer Musuaza a rappelé que le 1er congrès ordinaire de la CCU s‟était tenu en août 2011 au Centre kimbanguiste.
Il a terminé son mot par cet appel à la redynamisation et à la mobilisation des énergies afin que le parti récolte …