Articles

Affichage des articles du juin, 2015

Kisangani : le gouverneur Jean Bamanisa visé par une motion de défiance

Image
La motion de défiance contre le gouverneur de la Province Orientale, Jean Bamanisa, qui a été déposée au bureau de l’assemblée provinciale, est passé dimanche 28 juin au débat, en l’absence du concerné. Parmi les griefs retenus contre le gouverneur, il y a notamment le détournement des deniers publics et l’absence d’impact visibles des réalisations du gouvernement provinciale dans les 24 territoires de la province.
Sur les soixante-dix députés présents dans l’hémicycle, trente-trois étaient pour l’ouverture du débat sur la question ; vingt-huit ont dit non et cinq se sont abstenus.Aussitôt votée, l’initiateur de la motion de défiance a été invité par le président de l’assemblée provinciale pour faire lecteur de ce texte. Selon lui, cette motion est motivée par plusieurs griefs, notamment : le refus du gouverneur d’abolir les postes des commissaires provinciaux, l’achat du complexe sucrier de Lotokila dont les actes de vente n’ont jamais été présentés à l’assemblée provinciale, la mis…

Viols à Minova : des leaders locaux appelés à lutter contre la stigmatisation des victimes

Image
Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) appelle les leaders locaux de Buzi Minova (Sud-Kivu) à lutter contre la stigmatisation des victimes des violences sexuelles vivant dans cette contrée. L’officier terrain psycho-social de cette organisation, James Songa Abwe, a lancé cet appel, vendredi 26 juin, au cours d’une campagne de sensibilisation.
«Pour que la communauté arrive à accepter les victimes, il faut commencer par les leaders qui vont faire la sensibilisation pour que la communauté accepte ces victimes. Une fois ces victimes sont acceptées, elles se dirigeront aux services de prise en charge médicale ou psychosociale», a-t-il indiqué.
Selon lui, cette démarche vise à amener la communauté à accepter cette catégorie de personnes d’une part, mais aussi d’être prêt à les conduire aux structures médicales en cas de nécessité.
James Songa estime que si la population n’est pas sensibilisée, le rejet va continuer dans cette société et d’autres victimes vont se cacher avec le r…

Ituri : 44% de détenus de la prison de Bunia subissent des tortures, selon une ONG

Image
L’ONG de défense des droits de l’homme «Centre Pélican» affirme que 11 sur les 25 détenus de la prison de Bunia, dans le district de l’Ituri (Province Orientale), soit 44%, subissent les tortures de la part de leurs geôliers. Cette structure a livré ces statistiques en marge de la journée internationale de soutien aux victimes de la torture, célébrée le 26 juin de chaque année.
A Bunia, les manifestations de cette journée étaient organisées par le Bureau Conjoint des Nations unies aux Droits de l’Homme (BCNUDH).
A l’occasion, le coordonnateur de l’ONG «Centre Pélican», Gilbert Tandya, a dressé un tableau sombre en rapport avec des cas de la torture dans la prison centrale de Bunia : «Il s’est dégagé onze cas de tortures sur vingt-cinq dont huit physiques et trois morales. Ce sont des policiers, des militaires et les officiers du ministère public qui infligent des violences à l’endroit des détenus pour qu’ils obtiennent d’eux des aveux aussi dans le but de leur soutirer de l’argent».

Congo broke transparency rules with mine sale to Glencore unit, according the IMF

Image
Congo's government breached its own regulations and the terms of an agreement with the World Bank by failing to disclose the sale of state shares in a joint mining venture, the International Monetary Fund (IMF) said on Friday.
Swiss trading house Glencore said this week its Congo joint venture with Israeli billionaire Dan Gertler's Fleurette Group, Mutanda Mining, had bought a new concession in February to expand its copper and cobalt mining in the area.
The Kawama concession was purchased from local mining operator Dino Steel International, which held a 70 percent stake, and Congolese state miner Gecamines, which held the rest.
Congo's prime minister passed a decree in 2011 requiring the public announcement of mining deals involving the state as part of efforts to improve transparency in Africa's top copper producer.
However, a year later the IMF halted $240 million in loans after the government failed to provide sufficient details on the sale of mining assets by Gec…

RD Congo : incompréhension autour d’une concession acquise par une filiale de Glencore

Image
Mutanda Mining, filiale du géant suisse Glencore, a acquis les droits sur un permis minier détenu par la Société d’exploitation minière de Chabara. Les détails de cette opération n'ont pas été rendus publics, provoquant une dénonciation du Centre Carter, une ONG dédiée aux questions de transparence, fondée par l'ancien président américain Jimmy Carter et très active au Katanga où elle a réalisé une cartographie des concessions minières.
Le Centre Carter, fondation de l’ancien président américain Jimmy Carter, a appelé ce vendredi 26 juin les autorités de Kinshasa à dévoiler les conditions dans lesquelles s’est faite la cession d’un permis minier à une filiale du groupe suisse Glencore.
La transaction à laquelle fait référence le Centre Carter a été révélée mercredi par l’agence de presse Bloomberg. Elle concerne l’acquisition par Mutanda Mining de la concession de Kawama enclavée dans celle de cette entreprise minière au Katanga, dans le sud-est de la RD Congo. Ce permis appa…

DIRECT. Tunisie : au moins sept morts après des tirs devant un hôtel touristique

Image
Des tirs ont éclaté, vendredi 26 juin, sur une plage devant l'hôtel Imperial Marhaba Kantaoui, un complexe touristique de Sousse (Tunisie), annoncent plusieurs médias tunisiens. L'attaque a fait au moins sept morts, précise le ministère de l'Intérieur tunisien. Une source sécuritaire, citée par Reuters, fait état d'un mort parmi les assaillants.  La Tunisie est en état d'alerte maximale depuis l'attentat contre le musée du Bardo, à Tunis, qui a fait 22 morts, dont 21 touristes étrangers, en mars dernier. La ville balnéaire de Sousse est l'une des destinations préférées des touristes européens en Tunisie.

Rectificatif : les créanciers proposent une aide de 12 milliards d'euros à la Grèce, sous réserve d'un accord

Image
Les créanciers de la Grèce lui proposent une aide de 12 milliards d'euros jusqu'à fin novembre, si un accord est trouvé sur une série de réformes, selon un document de négociation qui a fuité vendredi 26 juin. Les représentants de la Commission européenne, de la BCE et du FMI et la Grèce ne sont pas encore tombés d'accord sur les réformes à mettre en place.

DIRECT. Attentat en Isère : le suspect connu des services de renseignement

Image
Un homme soupçonné d'être l'auteur de l'attentat contre un site du groupe Air Products, à Saint-Quentin-Fallavier (Isère), vendredi 26 juin, a été arrêté, ont indiqué plusieurs sources à l'AFP. Il est connu des services de renseignement et a été "fiché en 2006 pour sa radicalisation", mais n'avait pas de casier judiciaire, a annoncé le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. L'attentat a fait au moins un mort et deux blessés. Un Conseil de défense doit avoir lieu, à 15h30. • Attaque avec une voiture. Un homme, "peut-être deux", selon le président, apénétré à bord d'une voiture dans l'enceinte de l'usine de gaz industriels. Le véhicule a percuté des bonbonnes de gaz et provoqué une explosion. Pour François Hollande, qui s'est exprimé depuis Bruxelles (Belgique), "l'intention ne fait pas de doute, c'est de provoquer une explosion. L'attaque est de nature terroriste."  • Une tête retrouvée. Arrivée…

RDC : "J'ai déjà eu affaire à la justice avant" une présidentielle, dit le gouverneur du Katanga

Image
Le gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, qui passe pour un possible candidat à la prochaine présidentielle en République démocratique du Congo, a déclaré jeudi à l'AFP être peu surpris par la révélation de la plainte pour fraude émanant du président Joseph Kabila contre lui.
"J'ai déjà eu affaire à la justice juste avant l'élection présidentielle de 2011", a déclaré M. Katumbi par téléphone à l'AFP de Lubumbashi, capitale du Katanga, riche province minière du sud-est de la RDC.
"Je n'ai pas été officiellement notifié" d'une plainte, mais "le procédé et la méthode ne m'étonneraient pas", a ajouté ce gouverneur populaire de 50 ans, qu'un conflit larvé oppose à M. Kabila.Le nom de M. Katumbi apparaît dans une plainte pour fraude ou corruption déposée mardi au nom de M. Kabila contre une vingtaine de personnes, dont quatre gouverneurs et son ancien chef de cabinet.
Le document, que l'AFP a pu consulter, a été rédigé par Lu…

RDC : Kabila poursuit Katumbi pour « fraude douanière »

Image
Moïse Katumbi et trois autres gouverneurs provinciaux de la RDC, ainsi qu‟un ancien directeur de cabinet de Joseph Kabila, sont soupçonnés de fraude et de corruption. C‟est ce qui ressort de la plainte déposée mardi par un conseiller spécial du chef de l‟État congolais, que l‟AFP dit avoir pu consulter le lendemain.
On le savait déjà. Dans le bras de fer qui oppose depuis quelques mois Joseph Kabila et Moïse Katumbi, tous les coups sont permis. Dernière illustration en date : la plainte pour corruption, fraudes et détournements déposée au nom du chef de l‟État, le 23 juin, devant le parquet général de la République, par Luzolo Bambi, conseiller spécial en matière de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption, le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.
Une procédure qui viserait plusieurs personnalités dont le gouverneur du Katanga accusé de « fraude douanière », selon l‟AFP qui a pu consulter mercredi le « document d‟une vingtaine de pages ».
Parmi les suspec…

RDC: Matata Ponyo pour l’amélioration du déroulement de l’examen d’Etat

Image
Après avoir donné le coup d’envoi de la 48ème  édition de la session de l’examen d’Etat, au lycée Mgr Shaumba, dans la commune de la Gombe, le Premier ministre de la RD Congo Matata Ponyo Mapon a encouragé les élèves finalistes à affronter, sans complexe ces épreuves. Au total,  593.000 candidats ont été identifiés sur l’ensemble du pays. A Kinshasa, les statiques estiment à 110.000, le nombre des participants à cette forme de baccalauréat. C’est au travers de son interview accordée le lundi, 15 juin dernier à la presse que le Chef du gouvernement congolais a annoncé la ferme détermination de l’Etat congolais à améliorer davantage le déroulement dudit examen. “Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange, est très attaché à l’éducation. Nous sommes le bras opérationnel de son programme d’action”, a souligné Matata Ponyo. “Les épreuves de la session ordinaire de l’examen d’Etat constituent une étape, un symbole pour tout un cycle que les élèves ont mené et terminé et qui est s…

Espionnage américain : Manuel Valls réclame "un code de bonne conduite" entre pays "alliés"

Image
La France "ne tolèrera aucun agissement mettant en cause sa sécurité", a déclaré l'Elysée à l'issue d'un Conseil de défense réuni en urgence. S'exprimant devant l'Assemblée nationale, Manuel Valls a réagi, mercredi 24 juin, aux révélations de Libération et Mediapart en collaboration avec WikiLeaks sur les écoutes américaines  d'au moins trois présidents français. Le Premier ministre, a vivement dénoncé les "pratiques inacceptables" d'écoutes pratiquées par les États-Unis, "un pays ami", à l'encontre de trois présidents français.  Réactions, révélation...Suivez notre direct après les révélations sur l'espionnage de la NSA 
Le Conseil de défense, réuni en fin de matinée autour du président François Hollande, "au-delà des nuances et des avis qui peuvent diverger", a permis de"mesurer et de partager l'émotion et la colère qui dans un mouvement d'unité, étreignent l'ensemble de la représentation n…

Espionnage américain : François Hollande réunit mercredi matin un Conseil de défense

Image
Le Conseil est convoqué à 9 heures, mercredi 24 juin. Cette réunion est organisée après les révélations de "Libération" et Mediapart, qui indique que la NSA américaine a espionné les trois derniers présidents français. François Hollande va réunir un Conseil de défense, mercredi 24 juin à 9 heures, pour "évaluer la nature des informations diffusées par la presse et en tirer les conclusions utiles", indique l'entourage du chef de l'Etat, après les révélations de la plateforme WikiLeaks sur l'espionnage des trois derniers présidents français par les Etats-Unis. A cette heure-ci, seul un entretien avec le Premier ministre Manuel Valls était initialement prévu dans l'agenda du président de la République. Selon les informations de lidération et de Mediapart, la NSA américaine a espionné Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande sur une période allant au moins de 2006 et 2012. Mais de nombreuses autres personnalités sont également concernées pa…

Refoulé de RD Congo, le chanteur Tiken Jah Fakoly dénonce la censure de Kinshasa

Image
Le chanteur Tiken Jah Fakoly a été refoulé vendredi de l'aéroport de Kinshasa, en République démocratique du Congo, où il devait donner un concert. Un acte de censure selon l'artiste, pourfendeur des despotes africains avides de pouvoir.
Attendu pour un concert en République démocratique du Congo, le chanteur de reggae Tiken Jah Fakoly n'a pas pu franchir la douane, vendredi 19 juin. À l'aéroport de Kinshasa, lui ainsi que plusieurs de ses musiciens, tous en provenance de Bruxelles, se sont vus refuser l’entrée sur le sol congolais par les autorités, en raison, selon une source aéroportuaire citée par l’AFP, de visas non réglementaires.
"Les services d'immigration nous disent qu’il y a eu des déclarations qui sont en contradiction avec ce qui est porté sur le visa", a déclaré Lambert Mendé, porte-parole du gouvernement congolais, à RFI, précisant que Tiken Jah Fakoly et son équipe avaient fait la demande d’un visa touristique alors qu’ils venaient exerce…

RDC : la tension monte dans les camps de cantonnement d'ex-combattants

Image
En RDC, le calme est revenu dans le camp de Kotakoli, l’un des trois camps de cantonnement d'ex-combattants, situé dans la province de l’Equateur, dans le nord-ouest du pays. Une mutinerie avait éclaté samedi. Les 1 000 ex-combattants se plaignent de mauvaises conditions de cantonnement et demandent leur transfert vers les deux autres camps de désarmement situés dans l'ouest et le sud-est du pays.
Pillage du stock de vivres, destruction de matériel dans le bâtiment administratif... A en croire les quelques témoignages qui parviennent de ce camp particulièrement isolé, le coup de colère des ex-combattants a duré plusieurs heures samedi. Dans la soirée, l'armée avait repris le contrôle et imposé le retour au calme. En cause, les mauvaises conditions de vie, mais surtout l'impatience de ces ex-combattants originaires du Sud et du Nord-Kivu qui après un an et demi sur place attendent toujours de savoir s'ils vont être intégrés dans l'armée ou retourner à la vie ci…

Elections en RDC : les divergences perdurent

Image
En RDC, voilà quinze jours que le président congolais a initié des consultations avec tous les acteurs de la société civile. Cette semaine, il a reçu les députés, les sénateurs, les patrons de presse et les étudiants. A chaque fois, le message est le même : il faut aller aux élections dans un climat apaisé et soutenir le processus de paix initié par le parti au pouvoir. Reste que les différentes personnalités que Joseph Kabila a rencontrées ont exprimé des points de vue divergents. Les plus flagrantes étant celles entre la chambre basse et la chambre haute.
Pour le président de l'Assemblée nationale, Aubin Minaku, plus question de toucher au calendrier électoral. Toutes les élections sont importantes et il faut toutes les organiser.Mais cette exigence ne dit rien sur la façon de procéder pour respecter ce calendrier. Le gouvernement n'a toujours pas annoncé quelle somme sera débloquée pour financer les sept scrutins. Aucun matériel électoral n'a été commandé. Enfin, la lo…

Al-Qaïda au Yémen, qui avait revendiqué l'attentat contre "Charlie Hebdo", confirme la mort de son chef

Image
Al-Qaïda au Yémen confirme dans une déclaration filmée et postée  mardi 16 juin sur YouTube par Al-Malahem, le service de propagande du groupe jihadiste, la mort de son chef, Nasser Al-Wahishi, dans une attaque de drone américain. Cette branche de l'organisation terroriste, également appelé Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), avait revendiqué l'attentat de Paris contre le journal satiriqueCharlie Hebdo le 7 janvier. C'est le chef militaire d'Aqpa qui succède à Nasser Al-Wahishi à la tête du groupe. Sa mort, d'abord annoncée lundi dans la soirée par le Washington Post et CNN(en anglais), est un sérieux revers pour Al-Qaïda au Yémen. Considéré comme la branche la plus dangereuse du mouvement islamiste, le mouvement est à l'origine de plusieurs tentatives d'attentats aux Etats-Unis. Tué dans un raid américain D'après CNN, qui fait référence, sans les citer, à deux responsables de la sécurité nationale au Yémen, Nasser Al-Wahishi a été tué vendredi…

Comment pouvez-vous faire un avortement avec pilules Misoprostol?

Image
Nous supportons des services d’avortement légaux et sécuritaires. Si vous habitez dans un pays dans lequel il n’y a pas d’accès à de tels services, sachez que le meilleur moyen qu’une femme peut prendre pour s’avorter elle-même sans danger et ce jusqu’à la 12ième semaine de grossesse, est par l’usage de deux médicaments appelés Mifepristone (également connu sous l’appellation de pilule abortive, RU 486, Mifegyn, Mifeprex) et Misoprostol (Cytotec, Arthrotec, Oxaprost ,Mibetec, Cyprostol or Misotrol). Un avortement médical effectué de cette façon a un taux de réussite de 97%. Si vous habitez un pays où vous ne pouvez accéder à un service d’avortement sécuritaire et que vous désirez obtenir un avortement médical avec Mifepristone and Misoprostol, s’il vous plait, allez voir le site Women on Web. C’est un service d’aide en ligne capable de vous mettre en contact avec un médecin qui pourra vous procurer un avortement thérapeutique.
Une femme peut aussi s’avorter elle-même et ce jusqu’à la 1…

RDC : le rapport sur les militants de Filimbi en débat à l'Assemblée

Image
En RDC, après plusieurs reports, le débat sur le rapport d'une commission de députés sur la vague d'arrestation de militants de la société civile en mars dernier, s'est ouvert ce vendredi devant l'Assemblée nationale. Ce rapport avait été commandé fin mars après qu'une trentaine d'activistes ont été arrêtés à l'issue d'une conférence de presse organisée avec des militants sénégalais et burkinabè des groupes « Y en a marre » et du « Balai citoyen ». Près de trois mois après, la plupart des militants ont été libérés, sauf deux toujours en prison et qui attendent l'ouverture de leur procès. Les députés avaient été mandatés pour voir si les droits des activistes arrêtés avaient été respectés et si leur arrestation était justifiée.
Preuve qu'il s'agit d'un sujet sensible, après un long après-midi de débat en public pour évoquer le sujet des militants de « Y'en a marre » et du « Balai citoyen », le président de l'Assemblée nationale a…

Elections en RDC: la Céni fait le point sur les blocages

Image
En RDC, après plus de six mois d'absence du président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), les ambassadeurs accrédités à Kinshasa ainsi que des représentants d'ONG et les bailleurs de fonds de la communauté internationale ont tenu une réunion avec la Céni, vendredi 12 juin, pour parler des élections à venir et des retards pris.
Depuis l'annonce d'un calendrier global, en février dernier, aucune réunion ne s'était tenue avec les ambassadeurs et principaux bailleurs de fonds. La rencontre de vendredi devait donc servir à faire le point, principalement sur les problèmes identifiés.
Il a d‟abord fallu parler du budget, et de l'absence de données, à ce jour, sur ce que le gouvernement va financer et sur le milliard de dollars que vont coûter les sept scrutins à venir. Le ministre des Finances était bien là mais pas le ministre de l'Intérieur, ni celui du Budget.
Ont également été évoqués les débats sur le fichier électoral et sur le calend…

Fichier électoral et plan de trésorerie consolidé 2014-2015 évalués par la CENI et la Communauté internationale

Image
Le président de la Commission électorale nationale indépendante, l‟Abbé Apollinaire Muholongo Malumalu, entouré de ses collègues membres du Bureau, a présidé le vendredi 12 juin 2015 (10h00-12h00) au siège central de la CENI à Kinshasa/Gombe, la réunion du Comité de Partenariat du processus électoral en République Démocratique du Congo (RDC).
Cette rencontre de haut niveau avec les partenaires nationaux et internationaux était axée sur l‟état actuel du processus électoral et l‟échange d‟informations sur le Projet d‟Appui au Cycle Electoral au Congo (PACEC) piloté par le PNUD et dont le programme vise un accompagnement direct des activités électorales.
A cette occasion, l‟Abbé Malumalu a salué la participation de tous les intervenants au processus électoral en soulignant que cette réunion était très attendue étant donné qu‟elle intervient une année après la dernière tenue en juillet 2014.
Fichier électoral et plan de trésorerie consolidé 2014-2015
Après avoir soumis l‟ordre du jour à …

La Monusco conditionne son appui à la Ceni

Image
De retour à Kinshasa, l‟Abbé Apollinaire Malumalu, président de la Commission Électorale Nationale Indépendant active les choses pour que tout se déroule en bonne et due forme. Il a présidé la réunion du comité de partenariat des élections, le vendredi 12 juin 2015 au siège de cette institution. C‟était une réunion tripartite entre le bureau de la CENI, le gouvernement représenté par le ministre d‟Etat et ministre de la Décentralisation, Salomon BANAMUHERE, et la communauté internationale, constituée des partenaires au développement et des chefs des missions diplomatiques accréditées en République Démocratique du Congo.
Au cours de cette rencontre, les différentes parties ont fait l‟état du processus électoral sur plusieurs points, notamment les acquis de l‟opération de stabilisation des cartographies opérationnelles, la fiabilisation du fichier électoral et le budget électoral. Ils ont aussi échangé sur l‟inscription des candidats aux élections provinciales et sur le calendrier élec…

L'ONU soutiendra les élections en RDC si le processus est "crédible"

Image
La communauté internationale veut avoir l'assurance que le processus électoral en cours en République démocratique du Congo sera "crédible" avant de pouvoir y apporter son soutien, a déclaré vendredi un responsable onusien à Kinshasa.
"Le conseil de sécurité nous a demandé de conditionner [notre] appui logistique et technique [aux élections] à certains points", a déclaré à la presse le directeur de la division des Affaires politiques de la Mission de l'ONU en RDC (Monusco), Ray Torres.
"Il est important pour les Nations unies qu'il y ait pendant la période pré-électorale, électorale, et même après élection un espace politique adéquat, que les droits de l'Homme soient protégés et promus, que le processus, en soi, soit crédible", a ajouté M. Torres.
M. Torres s'exprimait à l'issue d'une rencontre avec la Commission électorale nationale indépendante (Céni) et certains membres du gouvernement. La situation politique est tendue en …

Enquête Canal7kinTV . Malgré la parité, le sexisme siège toujours dans les conseils départementaux

Image
Les femmes s'occupent des enfants, les hommes gèrent les comptes. Non, il ne s'agit pas du partage des tâches au sein d'un couple du siècle dernier, mais de la répartition des missions entre élu(e)s dans les nouveaux conseils départementaux, d'après les statistiques de Canal7kinTV, publiées lundi 15 juin. Le scrutin de mars dernier était censé apporter davantage de parité, avec l'élection de binômes mixtes. Pour la première fois, les assemblées départementales comptent donc autant d'hommes que de femmes, quand ces dernières n'étaientque 17,8 pourcent  à siéger dans les anciens conseils généraux. Pourtant, seules huit élues ont accédé à la présidence  de l'un des 98 départements concernés par le scrutin. Existe-t-il d'autres disparités entre hommes et femmes au sein de ces assemblées ? Pour le savoir, Canal7kinTV a épluché les dossiers confiés aux vice-présidents et vice-présidentes de ces départements. Selon les résultats de notre enquête , malgré …

RDC : La résidence du président Joseph Kasa-Vubu classée au patrimoine touristique et culturel

Image
Au moment où le tourisme et la promotion des valeurs culturelles sont parmi les secteurs pourvoyeurs de beaucoup de recettes publiques dans bien de pays dont la France en Europe à ne plus démontrer et le Sénégal (allusion faite à l’île de Gorée) en Afrique, il est regrettable de constater que la République démocratique du Congo (RDC), qui a pourtant des sites à valeur touristique incontestée (la route des caravanes….) et une sphère culturelle très attractive, ne soit pas encore à ce stade d’organisation à cause d’un certain nombre de faits notamment l’instabilité politique aux effets collatéraux décriés depuis son accession à l’indépendance ! Aux côtés justement du  manque de sérénité socio-politique (conflits armés récurrents et autres turbulences politiques) et des infrastructures y relatives, il y a cet autre paramètre qu’est l’absence d’une politique conséquence de promotion touristique et culturelle depuis des décennies qui ne permettent pas que l’on se permette de parler d’une …