Articles

Affichage des articles du novembre, 2014

Beni : l’opération «Sokola 1» n’a jamais été suspendue, selon le général Muhindo

Image
L’opération « Sokola 1 » débutée en janvier dernier n’a jamais été suspendue. Elle vient d’être accélérée et généralisée dans toute la région, a indiqué jeudi 27 novembre le commandant du secteur opérationnel des FARDC dans le grand Nord, le général Muhindo Akili, alias Mundos. Cette opération a été lancée contre les rebelles ougandais de l’ADF.
Le commandant de l’opération Sokola a affirmé que cette opération consiste à faire des bouclages dans les localités et des quartiers, des ratissages et des fouilles, sécuriser la population, localiser et identifier l’ennemi afin de mettre fin aux massacres et violences qui sont commises contre les civils.
Les rebelles de l’ADF sont accusés d’avoir tué environ deux cents civils dans le territoire de Beni entre octobre et novembre, selon le bilan officiel.
Au regard de ces attaques récurrentes des présumés rebelles de l’ADF contre les populations civiles de Beni depuis quelques semaines, les Forces armées de la RDC ont décidé d’accentuer les opé…

Rd Congo : 235 cas d'atteinte à la liberté de la presse déjà recensés en 2014 par Freedom for journalist

Image
Pour la seule année 2014 en cours, la Rd Congo a enregistré 235 cas d'atteinte au droit d'informer et d'être informé. Le constat a été fait par l’association Freedom for journalist (Ffj) qui défend et promeut la liberté de la presse.
Il y a eu cette année un accroissement des abus par rapport à 2013 où Ffj avait recensé 119 cas. La capitale Kinshasa détient la palme d’or avec 170 cas de violation des droits des journalistes et du public à l'information. Ffj explique que c’est à cause de la fermeture de plusieurs médias, prononcée en août dernier par le ministre de la Communication, Lambert Mende (photo).
Sur la typologie des violations subies, les journalistes et les médias sont plus exposés aux menaces et au harcèlement, parfois à l’extrême. Il y a eu 170 fermetures et réouvertures de médias. 21 cas d’agressions et de maltraitance ont été enregistrés, contre 21 interpellations et 21 incarcérations.
Les répressions économiques et administratives s’élève à 5. Actuelleme…

RDC : l’armée à la traque des responsables du massacre de Béni

Image
L’armée congolaise est à la recherche des suspects responsables du massacre de Béni, dans le Nord-Kivu, dans l’est de la République Démocratique du Congo.
Les autorités congolaises semblent cette fois-ci décidées à traquer les responsables du massacre de Béni. Elles ont commencé à fouiller de fond en comble, ce mercredi matin, des villages des environs de Beni, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), à la recherche de suspects après les massacres ayant ensanglanté la région, a indiqué l’ONU. Les rebelles ougandais de l’ADF sont les principaux suspects de ces tueries, qui durent déjà depuis plusieurs semaines et ont fait des centaines de morts.
Les Forces armées de la RDC (FARDC) « opèrent des fouilles dans les localités où les témoins ont signalé la présence (ou) le passage des présumés rebelles ougandais des ADF », écrit la Mission des Nations Unies au Congo (MONUSCO) sur son compte Twitter. L’armée avait déjà arrêté, lundi, « 34 hommes armés et 10 civils », selon la…

Dr Mukwege: la Rdc "est malade mais nous pouvons la soigner"

Image
C’est sous un tonnerre d’applaudissements que le Docteur Denis Mukwege a reçu son prix Sakharov ce mercredi au Parlement européen, et prononcé un discours poignant sur le viol de guerre en République démocratique du Congo (RDC), le combat de sa vie.
Midi. Le majestueux hémicycle du Parlement européen est bondé. Les précédents lauréats du Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit, défilent sur les écrans. Le président du Parlement, Martin Schulz, prend la parole pour rendre hommage au docteur congolais Denis Mukwege, qui «se bat pour la dignité des femmes, la justice et la paix dans son pays», et est donc récompensé cette année. Disant son «respect» et son «admiration» pour le combat quotidien du fondateur de l’hôpital Panzi, il a appelé le gouvernement congolais à prendre ses responsabilités pour mettre fin à l’impunité. «Quand le viol de guerre est encouragé par ceux qui donnent les ordres, souligne-t-il, il s’agit de crimes de guerre, et ceux-ci doivent être jugés comme tels.» Marti…

Army tracks rebels after DR Congo massacre

Image
The Congolese army on Wednesday searched for suspected Ugandan rebels in villages in the east of the Democratic Republic of Congo, following the massacre of around 100 people last week, the UN said.
The army followed leads from locals around Beni, near the sites of last Thursday's killings, according to the Twitter account of UN mission MONUSCO.
Mainly Muslim Ugandan rebels have been blamed for killing more than 200 civilians in machete attacks since October in the restive North Kivu province, where Beni lies.
Local officials said the army had cordoned off the area where Thursday's massacre took place, while MONUSCO forces were patrolling the region.The army arrested 34 armed men and 10 civilians on Monday, and recovered 24 weapons, according to MONUSCO.
In January, the Congolese army and MONUSCO soldiers began an offensive against Ugandan rebels from the National Army for the Liberation of Uganda (ADF-NALU), the last major insurgent group active in the region.
Initially, they…

Suite aux attaques de Beni, les Etats-Unis interpellent les FARDC et la MONUSCO

Image
Trop c’est trop. C’est ce que nous pouvons retenir de la dernière déclaration de Jeff Rathke, Directeur du bureau des relations avec la presse, Département d’Etat, au lendemain des dernières attaques contre les civils dans le territoire de Beni, province du Nord-Kivu, en République démocratique du Congo. Dans une déclaration parvenue à la rédaction du Journal L’Avenir, le gouvernement des Etats-Unis se dit profondément préoccupé par la brutalité et les attaques de plus en plus fréquentes contre la population civile du territoire de Beni, Nord-Kivu, qui ont fait plus de 200 morts, y compris des femmes et des enfants, au cours des 45 derniers jours.
« Nous présentons nos condoléances les plus sincères aux familles des victimes de ces violences horribles. Le groupe armé illégal connu sous le nom des Forces Démocratiques Alliées (ADF) et peut-être d’autres personnes auraient mené ces attaques, qui, selon certains témoignages, se seraient caractérisées par des décapitations, des mutilation…

RDC : que faisaient des tenues de l'armée dans un fourgon de la Monusco à Goma ?

Image
Des tenues de l'armée congolaise ont été retrouvées mercredi dans un fourgon de la Monusco à l'aéroport de Goma, selon plusieurs témoins sur place. Une affaire bien embarrassante pour la mission onusienne en RDC… Il y a de l'effervescence dans l'air à Goma. La journée du mercredi 26 novembre a été bien agitée dans la capitale du Nord-Kivu, dans l'est de la RDC. Vers 13 heures, une altercation a eu lieu à l'aéroport de la ville entre les services de sécurité congolais et un groupe de pilotes ukrainiens de la Mission de l'ONU pour la stabilisation du Congo (Monusco). Que s'est-il passé ? Des sources concordantes affirment que des tenues neuves de la Garde républicaine (GR, la garde présidentielle) ont été retrouvées dans un fourgon de ces agents onusiens. "Un kit complet de 6 paires avec pistolets", commente Magloire Paluku, responsable de la radio locale Kivu One qui s'est rendu à l'état-major de la 34e région militaire des Forces armée…

En marge de son cinquantenaire, le Palu scrute l’économie de la RDC de 1960 à nos jours

Image
En marge des activités marquant les 50 ans de son existence, le Parti Lumumbiste Unifié organise
depuis quelque temps des ateliers où d’éminents scientifiques animent des exposés dans tous les
domaines de la vie nationale. C’est un véritable passage en revue de l’histoire de la République
Démocratique du Congo, qui est en train d’être fait sous le haut patronage du Secrétaire Général chef
du parti, Antoine Gizenga, et la supervision du Secrétaire permanent et porte-parole du Palu, Willy
Makiashi. La modération est, quant à elle, assurée par Adolphe Muzito, haut cadre du parti.
C’est dans ce cadre que les journées de vendredi 21 et samedi 22 novembre 2014 ont été marquées par
d’intenses activités, notamment des exposés au Centre Catholique Nganda, à Kinshasa. De la politique
au social, en passant par l’économie et les services de défense de la patrie, tout a été revisité à
l’occasion.
Pour la journée de vendredi 21  novembre 2014, cinq exposés ont été faits respectivement par le
Secrét…

ONIP : Muyej présente officiellement les membres du Conseil d’Administration

Image
Nommés par Ordonnance Présidentielle N°14/066 du 15 octobre dernier, les Membres du Conseil
d’administration de l’Office National de l’Identification de la Population (ONIP) ont été  présentés,
officiellement, à Fleuve Congo Hôtel, le vendredi 21 novembre dernier. Placé sous les auspices du
Ministère de l’Intérieur, l’ONIP a pour rôle d’identifier la population, gérer le fichier démographique et
délivrer la carte d’identité biométrique aux RD. Congolais ainsi que la carte de résident aux étrangers.
Pour y parvenir, précise Adolphe Lumanu, son Directeur Général, il lui faut près de cinq cents millions
de dollars américains. La mise en œuvre de son ambitieux programme, a-t-on appris, se fera en
partenariat avec toutes les provinces, en vue d’atteindre autant les territoires que tous les groupements
de la République.
Pour Adolphe Lumanu, il ne s’agit pas là d’un agenda caché de la Majorité Présidentielle, mais plutôt
de la concrétisation non seulement de l’une des recommandations du conc…

Les FDLR promettent de poursuivre le processus de désarmement

Image
Les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) promettent de commencer à se rendre dès
la semaine prochaine dans les camps de cantonnement de Kisangani. Jusqu'ici, les rebelles hutus
rwandais avaient toujours refusé de le faire et les camps de transit au Nord et au Sud-Kivu, à Walungu
et à Kanyabayonga, étaient donc saturés et ne pouvaient plus accueillir de nouveaux combattants. Mais
une visite à Kisangani la semaine dernière semble les avoir convaincus.Ce blocage était perçu comme une excuse par la communauté internationale qui soupçonnait les FDLR
de vouloir gagner du temps et qui les avait régulièrement menacés d'opérations militaires à partir du 2
janvier si le désarmement volontaire n'était pas terminé.
Le désarmement et le cantonnement vont reprendre, assurent aujourd'hui les FDLR. Laforge Fils
Bazeye, porte-parole de la rébellion précise ainsi la suite des opérations : « A partir du 26 [novembre],
le mouvement va commencer vers Kisangani. Donc les effe…

Visite à Kinshasa de l’Ambassadeur Georg Schmidt, Directeur régional pour l’Afrique sub-saharienne et le Sahel, du ministère fédéral des Affaires étrangères d’Allemagne

Image
Arrivé à Kinshasa le samedi 21 novembre 2014, l’Ambassadeur Georg Schmidt, Directeur régional
pour l’Afrique sub-saharienne et le Sahel, du ministère fédéral des Affaires étrangères d’Allemagne, a
animé une conférence de presse à l’ambassade d’Allemagne, immédiatement après son arrivée de
l’aéroport. Sa visite a pour but de souligner les relations entre la RDC et l’Allemagne, jugées très
bonnes, quand bien même la visite en RDC du ministre des Affaires étrangères Allemand a été reportée
suite au changement du calendrier des négociations avec l’Iran sur le nucléaire, dans lesquelles il est
personnellement très impliqué. Prenant part à cet échange, l’ambassadeur d’Allemagne en RDC, Dr.
Wolfgang Manig, a relevé les preuves des bonnes relations qu’entretiennent les deux pays, avec
l’installation du bureau de liaison 23 ans après sa fermeture.  
Au cours de l’entretien, Georg Schmidt a abordé 3 sujets à savoir :    
- L’intérêt que porte l’Allemagne sur la question des élections en RDC,
-…

Massacres de Beni : «une situation inadmissible», selon le vice-gouverneur du Nord-Kivu

Image
Dans un message samedi 22 novembre, le vice-gouverneur du Nord-Kivu, Feller Lutahichirwa, a
condamné le massacre jeudi dernier de la population civile par des présumés rebelles ougandais de
l’ADF dans le secteur de Masulu-Kwede, non loin de Mavivi, dans le territoire de Beni. Il estime que
cet acte est «inadmissible et ne pourra pas rester impuni ».« Au moment où nous ressentions encore la
profonde douleur des tueries d’Eringeti, de Mayi Moya, d’Oïcha, de Ngadi, de Munzambayi, voici un
nouveau carnage qui vient alourdir le bilan des personnes tuées en l’espace d’un mois et demi, passant
de 100 à plus de 200 personnes massacrées. Cette situation est inadmissible, et ces actes ne pourront
pas rester impunis », a affirmé Feller Lutahichirwa.
Les rebelles de l’ADF auraient tué, jeudi 20 novembre, une cinquantaine de personnes à l’arme blanche
dans les villages de Tepoimba et Vemba, à 10 km de Mavivi, en groupement de Batangi-Mbau.
Feller Lutahichirwa a demandé à la population de rester vi…

Quelle est la situation à Béni et dans sa région ?

Image
Près de 120 habitants ont été attaqués et tués dans les environs de la
ville de Béni entre le 2 octobre et le 1er novembre. Parmi les dizaines de
blessés qui ont survécu aux attaques, certains présentent de graves
blessures consécutives à des tentatives de décapitation ou de démembrement
à l’arme blanche. Une peur proche de la psychose s’est emparée des
habitants des quartiers et villages avoisinants. Nous avons été
particulièrement choqués par ces attaques discriminées dont la plupart
des victimes sont des femmes et des enfants. La vie et la dignité des
personnes civiles doivent pourtant être respectées !
Des milliers de familles sont parties de chez elles pour trouver refuge
dans des centres urbains comme Béni, ou dans la Province orientale plus au
nord. Les chiffres sont difficiles à obtenir, mais on parle de plusieurs
milliers de déplacés. Ces personnes sont pour la plupart hébergées par des
familles d'accueil. Autres  logent dans des églises ou des écoles. Ainsi,
certains de mes collègues q…

- Le Conseil de sécurité demande à la RDC et à la Monusco de s’apprêter pour attaquer les FDLR

Image
Le Conseil de sécurité des Nations unies se dit profondément préoccupé par le manque d’avancées dans
le processus de désarmement des rebelles rwandais des Forces démocratiques pour la libération du
Rwanda (FDLR) dans l’Est de la RDC. Il souligne que l’échéance du 2 janvier 2015, fixé par les chefs
d’Etat de la région des Grands Lacs pour ce désarmement, ne doit plus être repoussée.
Dans une déclaration rendue publique mercredi 5 octobre à New York, le président du Conseil a
demandé au gouvernement congolais et à la Monusco de s’apprêter à lancer des opérations contre des
dirigeants ou membres des FDLR qui ne participent pas au processus de démobilisation ou qui
continuent de porter atteinte aux droits de l’homme.
Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leurs préoccupations face au manque de progrès dans
le processus de désarmement volontaire des FDLR, lors d’une réunion du Conseil mercredi à New
York.
Le président du Conseil de sécurité pour le mois de novembre, le Représentant…

Prends garde à ton pied, lorsque tu entres dans la maison de Dieu

Image
Approche-toi pour écouter, plutôt que pour offrir le sacrifice des insensés, car ils ne savent pas qu'ils font mal.  Ne te presse pas d'ouvrir la bouche, et que ton cœur ne se hâte pas d'exprimer une parole devant Dieu; car Dieu est au ciel, et toi sur la terre: que tes paroles soient donc peu nombreuses. Lorsque tu as fait un vœu à Dieu, ne tarde pas à l'accomplir, car il n'aime pas les insensés: accomplis le vœu que tu as fait. Mieux vaut pour toi ne point faire de vœu, que d'en faire un et de ne pas l'accomplir.  Ne permets pas à ta bouche de faire pécher ta chair, et ne dis pas en présence de l'envoyé que c'est une inadvertance. Pourquoi Dieu s'irriterait-il de tes paroles, et détruirait-il l'ouvrage de tes mains? Car, s'il y a des vanités dans la multitude des songes, il y en a aussi dans beaucoup de paroles; c'est pourquoi, crains Dieu. Si tu vois dans une province le pauvre opprimé et la violation du droit et de la justice, ne …

Obéir, d'être prêts à toute bonne œuvre

Image
Rappelle-leur d'être soumis aux magistrats et aux autorités, d'obéir, d'être prêts à toute bonne œuvre, de ne médire de personne, d'être pacifiques, modérés, pleins de douceur envers tous les hommes. Car nous aussi, nous étions autrefois insensés, désobéissants, égarés, asservis à toute espèce de convoitises et de voluptés, vivant dans la méchanceté et dans l'envie, dignes d'être haïs, et nous haïssant les uns les autres. Mais, lorsque la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes ont été manifestés, il nous a sauvés, non à cause des œuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint Esprit, qu'il a répandu sur nous avec abondance par Jésus Christ notre Sauveur, afin que, justifiés par sa grâce, nous devenions, en espérance, héritiers de la vie éternelle. Cette parole est certaine, et je veux que tu affirmes ces choses, afin que ceux qui ont cru en Dieu s'app…

Le temps n'est pas venu, le temps de rebâtir la maison de l'Éternel.

Image
Ainsi parle l'Éternel des armées: Ce peuple dit: Le temps n'est pas venu, le temps de rebâtir la maison de l'Éternel. La seconde année du roi Darius, le premier jour du sixième mois, la parole de l'Éternel fut adressée par Aggée, le prophète, à Zorobabel, fils de Schealthiel, gouverneur de Juda, et à Josué, fils de Jotsadak, le souverain sacrificateur, en ces mots: Ainsi parle l'Éternel des armées: Ce peuple dit: Le temps n'est pas venu, le temps de rebâtir la maison de l'Éternel. C'est pourquoi la parole de l'Éternel leur fut adressée par Aggée, le prophète, en ces mots: Est-ce le temps pour vous d'habiter vos demeures lambrissées, Quand cette maison est détruite? Ainsi parle maintenant l'Éternel des armées: Considérez attentivement vos voies! Vous semez beaucoup, et vous recueillez peu, Vous mangez, et vous n'êtes pas rassasiés, Vous buvez, et vous n'êtes pas désaltérés, Vous êtes vêtus, et vous n'avez pas chaud; Le salaire de c…

La RDC contre la création de milices d'auto-défense suite aux massacres dans l'est du pays

Image
La République démocratique du Congo a demandé aux civils de ne pas créer de milices d'auto-défense
après la série de massacres qui a fait une centaine de morts en un mois dans l'est du pays, a annoncé le
ministre de la Défense, Alexandre Luba Ntambo.
Lundi, le chef de l'Etat Joseph Kabila a présidé une réunion extraordinaire du Conseil supérieur de la
défense.
"Le conseil met en garde quiconque aurait l'idée pernicieuse de créer toute forme de milice susceptible
de créer la confusion ou de gêner les actions des services de l'Etat, seuls chargés de la défense et de la
sécurité des personnes et de leurs biens", indique le communiqué de M. Luba Ntambo, lu mardi sur la
chaîne publique.
Le conseil "exhorte plutôt la population à garder une vigilance tous azimuts", à "encourager nos
vaillants soldats" et à "dénoncer tout réseau complice de l'ennemi, ainsi que toute manoeuvre hostile"
aux "efforts déployés (...) pour éradiqu…

AFP - Poursuite des combats entre les FARDC et de présumés rebelles ougandais

Image
L'armée congolaise et de présumés rebelles musulmans ougandais s'affrontaient pour le deuxième jour
consécutif mardi près de Beni, une ville de l'est de la République démocratique du Congo théâtre de
deux récents massacres ayant fait une quarantaine de morts, a-t-on appris de sources concordantes.
"Les combats se poursuivent à Munzambay, Mayangose et Tubameme entre les FARDC (armée
congolaise) et l'ennemi. Selon des sources proches des FARDC, le bilan fait état de 3 morts, dont un
officier, et deux morts parmi les assaillants", a déclaré à l'AFP un responsable de la société civile du
territoire de Beni.
Aucune source militaire n'était joignable dans l'immédiat pour réagir, mais un haut responsable de la
Mission de l'ONU (Monusco) a confirmé à l'AFP, sous anonymat, la reprise des combats. La Monusco
a "un rôle dans les opérations, y compris d'autres plus importantes menées en parallèle", a-t-il précisé,
sans pouvoir donner un b…

Manifestation contre les rebelles de l’ADF

Image
Des habitants de Beni ont protesté dimanche matin contre les rebelles de l‟ADF-Nalu, auteurs présumés
des massacres à répétition dans cette localité de l‟est de la RDC. Samedi soir, au moins sept personnes ont été tuées dans un quartier de cette ville du Nord-Kivu. Cette
attaque meurtrière est attribuée aux rebelles islamistes ougandais, qui terrorisent la population de cette
partie de la RDC. L‟attaque a commencé vers 19 heures 30, samedi. Des hommes armés ont surgi à Bel Air, un quartier périphérique de Beni. Les assaillants présumés membres des ADF-Nalu ont d‟abord tiré sur un soldat


congolais. Ils ont ensuite ouvert le feu au hasard, tuant au moins cinq civils.
Un autre soldat qui tentait d‟intervenir a également été abattu. Au total, sept personnes, dont un enfant,
ont péri dans l‟attaque.
Une centaine de morts en un mois
Cette tuerie survenue en pleine ville de Beni a suscité la colère des habitants. Par centaines, ils ont
manifesté devant la mairie, en scandant des slogans hos…

Kabila exorte la Mission de l’ONU à renforcer ses positions à Béni à l’Est de la RD Congo

Image
Le président Joseph Kabila a appelé la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RD Congo
(MONUSCO) à renforcer ses positions à Béni, au Nord-Kivu (Est de la RD Congo), afin de sécuriser la
population contre les attaques à répétition des rebelles ougandais de l‟ADF/Nalu, dans son adresse
vendredi à la population à l‟issue de son séjour de 48 heures dans cette partie du pays.
«Je comprends votre frustration. Voilà pourquoi, j‟ai demandé à la force des Nations unies de renforcer
ses positions à Béni, afin de défendre la population», a-t-il souligné dans son discours radio diffusée
localement en swahili, l‟une de 4 langues nationales parlées à l‟Est de la RD Congo.
Pour Kabila, les rebelles ougandais de l‟ADF/Nalu, qui sévissent en RD Congo et particulièrement sur
les montagnes de Ruwenzori depuis environ 30 ans, sont identifiées comme ennemi principal. Il a
indiqué avoir rejeté la demande de négociations avec eux, qui lui a été présentée dans un rapport du
ministre de l‟Intérie…

AFP - La Monusco va renforcer sa présence à Beni, théâtre de récents massacres

Image
La Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (Monusco) va renforcer sa présence dans
le territoire de Beni, théâtre d'une série de massacres qui ont fait une centaine de morts courant octobre,
a annoncé samedi son chef, Martin Kobler.
"J‟accueille favorablement la requête exprimée par le président Kabila hier (vendredi) matin à Beni
demandant à la Monusco de renforcer sa présence dans la région", a déclaré M. Kobler dans un
communiqué.
"Ces renforts permettront aux FARDC (armée congolaise) d‟engager les rebelles de l‟ADF (Forces
démocratiques alliées) plus vigoureusement", a précisé M. Kobler.
Courant octobre, une série de massacres a fait une centaine de morts dans différentes localités du
territoire de Beni, dans l'instable province du Nord-Kivu.
"En plus des renforts de la Brigade d‟intervention (au mandat offensif), la Monusco a d‟ores et déjà
apporté des moyens d‟appui et des renseignements à la douzaine de régiments des FARDC
actuel…

La plupart des journaux de la presse quotidienne kinoise de ce lundi 3 novembre 2014 reviennent sur l’insécurité ambiante qui sévit dans le territoire de Béni où des éléments présumés appartenir au groupe rebelle ougandais ADF continuent de commettre des atrocités indescriptibles malgré les menaces du chef de l’Etat d’en finir avec les groupes armés. Si certains quotidiens mettent l’accent sur l’exaspération de la population de ce territoire meurtri par des atrocités et des formes de violence inouïes, d’autres soulignent la défiance des groupes armés par rapport à l’autorité et aux promesses du Président Kabila.

Image
La Référence Plus rapporte que Béni ne cesse de compter ses morts. Le journal relève que le bilan de la dernière attaque survenue dans la nuit du samedi 1er novembre fait état de 7 morts selon des sources officielles, tandis que la société civile parle de14 morts dont deux militaires. Quantà l’identité des assaillants, le quotidien indique que mêmesi les autorités parlent toujours de rebelles ougandais de l’ADF, aucun d’entre eux n’a été attrapé.Exaspérés par les attaqueset massacres à répétition, les résidentsdesquartiers Ngadi et Boikene sont descendusce dimanchedans les rues deBéni pour exprimer leur ras-le-bol. « Dans leur colère, les manifestants ont d’abord endommagé le monument du chef del’Etat, Jospeh Kabila, situé dans le quartier Malepe »,relate le quotidien qui précise que les manifestants se sont ensuite dirigésvers la mairie dela ville avant d’être dispersés par les policiers. « Ce nouveau massacre a été perpétré quelques heures après le départ du chef de l’Etat de la vill…

Le HCR poursuit l’appui au retour spontané des réfugiés congolais en Ouganda

Image
Le bureau de la Sous-Délégation du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés au Nord-Kivu tient à informer le public et la communauté humanitaire de la poursuite de ses opérations d’appui au retour spontané des réfugiés congolais en Ouganda. Le HCR a lancé ces opérations depuis le 3 juillet de cette année dans le souci de préserver et de sauverdes vies, mais aussi d’appuyer le retour des réfugiés congolais désireux de rentrer spontanément dans leurs zones d’origine, notamment dans les territoires de Beni, Nyiragongo et Rutshuru. Il tient à rappeler que du 28 au 30 avril 2014, le gouvernement de la RDC, celui de l’Ouganda et le HCR, ont tenu une réunion tripartite à Kampala sur le rapatriement volontaire des réfugiés congolais vivant en Ouganda. Cette réunion avait pour but d’analyser la situation des réfugiés congolais, au sein desquels des retours spontanés avaient été constatés vers les territoires de Rutshuru et Nyiragongo après la reprise du contrôle de ces territoires …