Articles

Affichage des articles du 2016

Prononcé du verdict dans l’affaire Bemba et al. devant la CPI le 19 octobre 2016 : Informations pratiques

Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo, Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido.
Le verdict dans l’affaire Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo, Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido devant la Cour pénale internationale (CPI) sera prononcé par la Chambre de première instance VII le mercredi 19 octobre 2016 à 14h30 (heure locale de La Haye), au cours d’une audience publique qui sera tenue au siège de la Cour à La Haye (Pays-Bas).  La Chambre a ordonné aux cinq accusés d’être présents à cette audience. La peine serait prononcée ultérieurement, uniquement si les accusés étaient condamnés. La Chambre de première instance VII est composée de M. le juge Bertram Schmitt, juge président, M. le juge Marc Perrin de Brichambaut et M. le juge Raul C. Pangalangan.
Contexte : Jean-Pierre Bemba Gombo, Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido sont ac…

Opération sokola 2 présente un bilan partiell

Image

Monusco en plaine agitation face aux groupes armés ADF (RDC)

Image

Pour la toisième fois que la CPI reviens en aide aux journalistes de NK

Image

Médaille d'honneur pour la force Militaire d'Afrique du Sud en RDC

Image

RDC: 36 civils tués dans un nouveau massacre à Beni, le deuil national décrété

Trente-six civils, selon un bilan officiel, ont été tués dans la nuit de samedi à dimanche à Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo, provoquant la colère de la population contre une succession de massacres qui ont déjà fait plusieurs centaines de morts en moins de deux ans.Le gouvernement de la RDC a décrété un deuil national de trois jours à partir de lundi après le massacre de "36 personnes, soit 22 hommes et 14 femmes" à Beni, a déclaré son porte-parole Lambert Mende à la télévision publique dans la mi-journée. "Les drapeaux seront mis en berne sur toute l'étendue du pays et les programmes des médias audiovisuels adaptés à la circonstance", a-t-il ajouté. Le lieutenant Mak Hazukay, porte-parole de l'armée avait déclaré plus tôt à l'AFP que des rebelles présumés des Forces démocratiques alliées (ADF) avaient tué "une trentaine de personnes" dans la ville. "On vient de retrouver leurs corps" dans le quartier de …

3 Jours de daille National en RDC Situation Beni

Image

RDC: des ONG demandent à l'ONU de "retirer son soutien" à la commission électorale

Image
Une coalition d'ONG congolaises a appelé la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo
(Monusco) à "retirer son soutien" à la commission chargée d'organiser l'élection présidentielle dont la
tenue avant la fin de l'année est devenue improbable, selon un communiqué parvenu lundi à l'AFP.
"La Monusco doit retirer son soutien à la Céni" (Commission électorale nationale indépendante), écrit
cette coalition de 33 organisations de promotion et de défense des droits de l'Homme dans le document
daté du dimanche.Pour ces organisations, la "démarche actuelle" de la Céni "viole de manière flagrante la Résolution 2277
du Conseil de sécurité des Nations unies".
Cette résolution adoptée le 30 mars invite la Céni à "publier un calendrier complet révisé couvrant la
totalité du cycle électoral" et exige le respect des délais fixés dans la Constitution congolaise pour
l'organisation des élections en RDC.
L'…

Kinshasa: plusieurs commerces des Indiens n’ont pas ouvert au marché central

Image
Plusieurs commerces appartenant à des ressortissants indiens sont restés fermés ce jeudi 7 juillet au marché central de Kinshasa où un mouvement de colère a été observé la veille à la suite de la mort d’une Congolaise en Inde.La majorité des magasins de vente des téléphones cellulaires appartenant à des Indiens sont restés fermés.Certains commerces qui ont ouvert ont gardé une partie de leur établissement fermé.« Des gens ont manifesté en faisant du désordre. Nous avons préféré ouvrir seulement une porte sur les trois. Mais nous avons aussi un grand nombre d’agents de sécurité », confie un commerçant indien, indiquant que lui et ses collègues n’ont rien à avoir avec ce qui est arrivé à la Congolaise.« Nous n’avons rien fait. Nous n’avons rien avoir avec ces incidents », souligne-t-il.L’administrateur adjoint du marché central, Moïse-André Bopili, affirme que des dispositions ont été prises pour sécuriser les commerçants indiens.« Nous avons pris des dispositions avec les éléments de …

Exétat 2015-2016 :MatataPonyo fait honneur des lauréats

Image
06 juillet 2016 (COM)-Au total, seize lauréats ayant réussi avec succès aux épreuves de l’examen d’Etat ont été reçu ce mercredi 06 juillet 2016, à la Primature par le Premier ministre congolais. Accompagnés de leurs parents, ces élèves qui ont fait la différence après la correction et  la publicationdes résultats y relatifs, ont été accompagnés à l’Hôtel du Gouvernement par le Ministre de l’Enseignement primaire et secondaire et de l’initiation à la nouvelle citoyenneté, Maker MwanguFamba et celui de l’Enseignement technique et professionnel, Jean Engbanga. Ces jeunes ont reçu les encouragements de MatataPonyoMapon dont la discipline reste sa première fondation dans l’exécution des tâches. Le Chef du Gouvernement a prêché la rigueur à ses interlocuteurs, gage du succès et de réussite, a renchéri l’homme à la cravate rouge. De leur côté, les récipiendaires ont exprimé leur gratitude  et satisfaction au Premier ministre pour le temps qu’il leur a accordé, nonobstant ses multiples occup…

RDC : la mairie de Lubumbashi renonce à un accueil populaire du président Kabila

Image
La ville de Lubumbashi, fief de l'opposant congolais Moïse Katumbi, a renoncé à réserver un accueil populaire au président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, a-t-on appris mercredi de source officielle.
M. Kabila est attendu jeudi à Lubumbashi, deuxième ville de la RDC (dans le sud-est du pays). "Il n'y aura pas de grande mobilisation populaire, le président de la République viendra comme d'habitude", a déclaré le maire de Lubumbashi Jean-Bosco Sanguza à l'AFP, sans autre précision.
Tôt le matin à la télévision publique, la mairie de Lubumbashi (capitale de l'ex-province du Katanga) avait invité les habitants à se rendre "nombreux" jeudi à l'aéroport et à se masser le long des artères de la ville pour accueillir le chef de l'État, qui a fêté ses 45 ans le 4 juin. La visite présidentielle intervient près de trois semaines après le départ à l'étranger de M. Katumbi sous la menace d'un procès pour atteinte à la …

Le front congolais réuni à Bruxelles

Image
Officiellement, le prochain scrutin présidentiel en République démocratique du Congo devrait se tenir dans un peu plus de six mois et devrait anticiper de trois semaines le départ à la retraite – au moins momentanée – de l’actuel président Joseph Kabila, rattrapé par la limite constitutionnelle des deux mandats.
Ça, c’est ce que prescrit la Constitution de la RDC. Dans les faits, il ne fait plus guère de doute que le scrutin ne sera pas organisé dans les délais par le pouvoir en place. Ce samedi, lors d’une marche à Kinshasa pour les 45 ans de Joseph Kabila, le secrétaire général du PPRD, le parti présidentiel, Henri Mova, son secrétaire général et ancien ambassadeur de la RDC à Bruxelles, n’y est pas allé par quatre chemins et a annoncé qu’il n’y aurait pas d’élection en 2016, en parfaite violation de la Constitution.
Face à ce constat, l’opposition congolaise, qui a souvent rencontré des difficultés à se fédérer dans les moments qui comptent, va tenter de faire taire ses dissonance…

RDC: le parti présidentiel accuse "les impérialistes" de vouloir déstabiliser le pays

Image
Le parti du président congolais Joseph Kabila a accusé mardi "les impérialistes" occidentaux de chercher
à déstabiliser la République démocratique du Congo (RDC), à l'occasion d'une cérémonie de célébration
de la prise de pouvoir par Laurent Désiré Kabila, père de Joseph Kabila, qui est suspecté de vouloir rester
au pouvoir au-delà de la fin de son mandat.
"Qui sont-ils pour imposer un système de légitimité en RDC ? Il n'appartient pas aux Belges, aux
Français, et aux autres d'interpréter les lois congolaises dans le but de détruire ce pays (...)", a lancé HenriMova, le secrétaire général du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD, au pouvoir),
en lingala, l'une des langues nationales de la RDC, lors de cette réunion politique à Kinshasa.
"Nous disons non à la balkanisation de la RDC, non à l'intrusion étrangère, non aux impérialistes", a
poursuivi M. Mova devant près d'un millier de sympathisants, princi…

RDC: inquiétude à Bukavu après l'explosion d'un véhicule

Image
En République démocratique Congo (RDC), trois personnes ont été tuées, vendredi 15 avril, dans l'est du
pays, dans l'explosion de leur véhicule à Bukavu. Selon les premières indications fournies par les
autorités, il s'agirait d'une bombe. Mais dans la ville, cet incident inquiète la société civile.
Selon plusieurs officiels cités par l'AFP, cette explosion aurait été causée par une bombe, placée dans un
véhicule. Les trois personnes qui se trouvaient dans la voiture n'ont pas survécu, a indiqué le maire de la
ville à l’agence de presse française.
Cet incident réveille un sentiment d'inquiétude. « Ce matin encore, on venait de ramasser une grenade
non loin d’un hôtel qu’on appelle Robidié. Cela nous inquiète parce que le mode opératoire qui a précédé
les évènements d'hier [vendredi] c’est vieux et même pendant l’époque où il y avait les réfugiés en 94,
c’était encore des trucs comme ça qui ont commencé, qu’on a observés », explique Descartes Mponge.
Po…

Soutenir les écoles dans leurs démarches de lutte contre les violences sexuelles

Image
Le PNUD vient de remettre des financements de 10 000$ (2000$/par école) destiné à cinq écoles de Goma pour les soutenir dans leurs démarches de sensibilisation et de lutte contre les violences sexuelles et basées sur le genre. Cette remise symbolique a été accompagnée d’un don de bourses d’études de deux ans en faveur des survivantes des violences sexuelles.
Ce soutien s’inscrit dans le cadre de la journée de la femme célébrée à Goma le 12 mars. A cette occasion les Gomatraciens ont également pu apprécier le travail des agences du système des Nations unies, des organisations de la société civile et d’autres partenaires à travers une présentation de leurs actions via des stands. Les employés du PNUD se sont mobilisés pour échanger avec le public sur le Programme Conjoint de Lutte contre l’Impunité, d’Appui aux Victimes de Violences Basées sur le Genre, et d’Autonomisation des Femmes à l’Est (Programme TUPINGE UBAKAJI). Ce programme vise à soutenir la Stratégie nationale de lutte contr…

Elections dans le délai constitutionnel : la MONUSCO réaffirme son soutien au processus

Les propos tenus par le président de la CENI, Corneille Nangaa lors de son intervention à la radio « La Voix de l’Amérique » ainsi que le renforcement de la sécurité en RDC, tel que proposé par Ban-Ki-moon lors de sa dernière visite en RDC, ont constitué les points essentiels ayant fait l’ossature de la conférence hebdomadaire de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation du Congo (Monusco) mercredi 23 mars 2016. En effet, ces questions d’actualité ont été enrichies par d’autres informations relatives aux activités menées par l’Equipe-pays au cours de la semaine passée. Le jour même dans l’après-midi, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en RDC, Maman Sambo Sidikou, a été reçu pour la première fois au Conseil de sécurité de l’ONU pour parler de la question relative au renouvellement du mandat de la MONUSCO.
En ce qui concerne la CENI, Corneille Nangaa en mission d’information aux Etats Unis d’Amérique, il y a quelques jours, a démontré l’impossibilit…

"JE N’AI JAMAIS VU AUTANT DE DÉTRESSE ET DE TERREUR"

Image
David Crunelle donne son passeport. Il est au comptoir d’enregistrement des bagages, dans le hall des départs de l’aéroport de Bruxelles à Zaventem (Belgique). Photographe professionnel, il travaille pour une agence de communication et a l’habitude de voyager. Il est 7h58, mardi 22 mars. David est prêt à partir au Japon pour une mission de 15 jours. Il regarde autour de lui. C’est la cohue classique avant les départs. A l’entrée, il y a deux militaires armés. Leur présence ne rassure pas cet homme de 36 ans. "Cela ne sert à rien", songe David. Soudain, un gros bruit de pétard.  Une explosion. C’est là, tout près. A une vingtaine de mètres de lui. Le plafond s’effondre. David voit la poussière sur son pantalon. Ses oreilles sifflent. Le moment a duré trois secondes. Puis une explosion, encore. A 20 mètres de la première. Il voit des débris de verre sur le sol autour de lui. "Il se passe ce qu’on redoutait tous. Je comprends tout de suite. Je prends conscience que c’est un…