Articles

Affichage des articles du juin, 2016

RDC : la mairie de Lubumbashi renonce à un accueil populaire du président Kabila

Image
La ville de Lubumbashi, fief de l'opposant congolais Moïse Katumbi, a renoncé à réserver un accueil populaire au président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, a-t-on appris mercredi de source officielle.
M. Kabila est attendu jeudi à Lubumbashi, deuxième ville de la RDC (dans le sud-est du pays). "Il n'y aura pas de grande mobilisation populaire, le président de la République viendra comme d'habitude", a déclaré le maire de Lubumbashi Jean-Bosco Sanguza à l'AFP, sans autre précision.
Tôt le matin à la télévision publique, la mairie de Lubumbashi (capitale de l'ex-province du Katanga) avait invité les habitants à se rendre "nombreux" jeudi à l'aéroport et à se masser le long des artères de la ville pour accueillir le chef de l'État, qui a fêté ses 45 ans le 4 juin. La visite présidentielle intervient près de trois semaines après le départ à l'étranger de M. Katumbi sous la menace d'un procès pour atteinte à la …

Le front congolais réuni à Bruxelles

Image
Officiellement, le prochain scrutin présidentiel en République démocratique du Congo devrait se tenir dans un peu plus de six mois et devrait anticiper de trois semaines le départ à la retraite – au moins momentanée – de l’actuel président Joseph Kabila, rattrapé par la limite constitutionnelle des deux mandats.
Ça, c’est ce que prescrit la Constitution de la RDC. Dans les faits, il ne fait plus guère de doute que le scrutin ne sera pas organisé dans les délais par le pouvoir en place. Ce samedi, lors d’une marche à Kinshasa pour les 45 ans de Joseph Kabila, le secrétaire général du PPRD, le parti présidentiel, Henri Mova, son secrétaire général et ancien ambassadeur de la RDC à Bruxelles, n’y est pas allé par quatre chemins et a annoncé qu’il n’y aurait pas d’élection en 2016, en parfaite violation de la Constitution.
Face à ce constat, l’opposition congolaise, qui a souvent rencontré des difficultés à se fédérer dans les moments qui comptent, va tenter de faire taire ses dissonance…