Articles

Affichage des articles du mars, 2015

«Y en a marre » et « Balai citoyen » : l’Assemblée nationale ouvre une enquête

Image
Me Kamukuny, député national et avocat, a été désigné par le bureau de l’Assemblée nationale à la tête
d’une commission d’enquête parlementaire appelée à tirer au clair l’affaire de l’insurrection qu’auraient
planifiée, contre les institutions de la République, les mouvements citoyens sénégalais « Y en a marre »
et burkinabè « Balai citoyen ». On rappelle que plusieurs personnes, congolaises et étrangères, avaient
été interpellées et mises aux arrêts le dimanche 15 mars 2015, car accusées d’avoir, pour les unes,
animé, et pour les autres, participé, à un atelier ayant pour soubassement la préparation d’un
soulèvement populaire à Kinshasa.
Si tous les étrangers avaient été relâchés et refoulés vers leurs pays d’origine quatre jours après, à la
suite d’une mesure de clémence décidée par le Chef de l’Etat, les citoyens congolais impliqués dans le
dossier sont toujours en détention. En quête de preuves devant asseoir ou démentir la thèse officielle du
complot contre les institutions de la…

- Aubin Minaku rappelle aux femmes de la MP les prescrits de leur charte

Image
En marge de la clôture du mois de mars dédié à la Femme, le Secrétaire Général de la Majorité
Présidentielle, Aubin Minaku, a communié avec les femmes de la famille politique du chef de l’Etat.
Cadre choisi : hôtel Venus.
Femmes députées et sénatrices, ministres et mandataires d’entreprises publiques, et autres personnalités
indépendantes ont répondu présentes à l’invitation du Secrétariat général de leur plateforme politique.
A l’occasion, le Secrétariat général de la Majorité Présidentielle a organisé une matinée politique pour
sensibiliser les femmes sur les enjeux à venir. Plusieurs exposés, animés tous par des cadres féminins
de la MP (Majorité présidentielle), ont été faits. Mais, tout a commencé par le mot de bienvenue du
Secrétaire général de la Majorité présidentielle qui a expliqué le bien-fondé de la matinée, avant
d’accorder la parole aux intervenantes pour leurs communications.
Le premier exposé, portant sur « L’autonomisation de la femme congolaise », a été fait par la
r…

Kinshasa, Lubumbashi et Kisangani bientôt connectées et interconnectées par fibre optique

Image
Le 19 mars 2015, le programme régional des réseaux de télécommunication haut débit en Afrique
centrale a été lancé le chantier de construction du réseau haut débit dénommé CAB 5. Financé par la
Banque mondiale à hauteur de 92 millions de dollars, le projet devrait connecter et interconnecter les
villes de Kinshasa, Lubumbashi et Kisangani, principaux pôles économiques de la République
démocratique du Congo, par la fibre optique, indique Radio Okapi.
Le CAB 5 est une composante du Central Africa Backbone (CAB), le réseau de fibre optique d’Afrique
centrale, lancé en 2010 et dont l’objectif est de réaliser le maillage de toute la sous-région par la fibre
optique. Pour ce qui est de la RD Congo, la fibre optique devrait lui permettre de s’interconnecter à ses
neuf voisins. Le CAB5 viendra s’ajouter aux 3300 km de fibre optique déjà installés entre Moanda,
Kinshasa et Kasumbalesa.
Une fois achevé, le CAB5 devrait accroître la connexion Internet à haut débit dans le pays et réduire les
pr…

Majorité : les enjeux politiques toujours sans réponse

Image
La rencontre de dimanche 22 mars 2015 à Kingakati, entre « faucons » et « têtes brûlées » (regroupées
au sein du G.7 : MSR, ARC, PDC, MSDD, Unafec, Unadef, Arco) de la Majorité présidentielle, n’a
toujours pas fini d’agiter l’environnement politique national. Si l’on se félicite, dans le camp des
affiliés de Joseph Kabila, de s’être dit des vérités les yeux dans les yeux et d’avoir partiellement lavé le
linge sale en famille, sous la modération d’Aubin Minaku après le retrait volontaire du chef de l’Etat,
les observateurs notent quant à eux que nombre de questions politiques sont restées sans réponses.
L’on pense notamment à la sensible question de la succession du chef de l’Etat, du calendrier électoral,
du découpage territorial, du dialogue inclusif réclamé par des forces politiques et sociales de
l’Opposition, de l’opportunité du recensement à piloter par le Bureau Central du ministère du Plan et
surtout des leçons à tirer des événements du 19 au 21 janvier 2015 à la suite du vote …

UNHCR Condemns Kidnapping of Congolese Refugees By LRA Rebels

Image
Geneva - The UN refugee agency on Friday called for the immediate release of Congolese refugees
kidnapped by the Lord's Resistance Army (LRA), which has intensified attacks in the area bordering
the Central African Republic and the Democratic Republic of the Congo this year.
A spokesperson for the UN High Commissioner for Refugees (UNHCR) said 15 Congolese refugees
from a refugee camp in Central African Republic (CAR) and one Congolese national were kidnapped
by the LRA on 21 March from the Democratic Republic of the Congo (DRC) side of the border, where
they had been tending their fields.
Thirteen - two women and 11 men -- were released two days later and trekked back to the refugee camp
near Zemio in the southeast of the Central African Republic. Some arrived with open wounds and a 16-
year-old girl had been raped. Three refugee boys are still missing.
"Since the arrest in the Central African Republic of Dominic Ongwen, an LRA top commander accused
of crimes against humanit…

« Le dialogue, ce n’est pas pour gouverner avec Kabila mais pour garantir des élections fiables »

Image
Alors qu’il continue à se déclarer le « président élu » en 2011 et que l’UDPS, son parti, dénie toute
légitimité à Kabila et au parlement qu’il considère issus d’une fraude électorale, Etienne Tshisekedi a
surpris son monde en appelant au dialogue avec… Joseph Kabila. Hasard malheureux du calendrier, cet
appel a été fait alors que la rue était en train de faire plier le pouvoir sur une révision de la loi électorale
qui allait permettre indubitablement à Joseph Kabila de s’octroyer une rallonge de son mandat. Faute
politique ou juste une bévue stratégique, Afriqu’Échos est allé requérir l’éclairage de Félix Tshisekedi,
secrétaire national aux relations extérieures de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS).
Compte-rendu d’une longue interview téléphonique avec notre rédacteur en chef Botowamungu
Kalome.
AFRIQU’ÉCHOS MAGAZINE (AEM) : Si on vous retire votre patronyme, qu’est-ce qui ferait encore
votre légitimité au sein du parti et en RDC ?
FÉLIX TSHISEKEDI (FT) : Comme …

RDC : le mouvement pro-démocratie Lucha dit se sentir "en danger"

Image
Les militants du mouvement congolais pro-démocratie Lutte pour le changement (Lucha) se sentent "plus que jamais en danger" depuis une rencontre africaine controversée à Kinshasa qui s'est soldée par des arrestations, a affirmé mercredi un responsable de cette organisation.
"Nous nous sentons plus que jamais en danger en raison non seulement de notre engagement, mais aussi de l'ampleur qu'a pris cette affaire de la réunion de jeunes militants congolais avec leurs camarades sénégalais et burkinabè à Kinshasa" le 15 mars, a déclaré à l'AFP l'un des principaux cadres de Lucha, sous couvert d'anonymat.
"Nous demandons (...) que les autorités donnent des garanties fermes pour la fin de cet acharnement contre les jeunes qui ne veulent autre chose que jouer pleinement leur rôle de citoyens dans le processus démocratique", a-t-il ajouté.
Le mouvement a notamment dénoncé une tentative d'intimidation contre l'un de ses militants à Go…

RDC : entre violences communautaires et abandon économique, la plaine de la Ruzizi se meurt

Image
Bafulero ou Barundi? Qui étaient là les premiers? Dans la plaine congolaise de la Ruzizi, à la frontière
avec le Burundi, le récit des origines des deux communautés nourrit depuis près d'un siècle une
violence ravivée de nos jours par la pauvreté et le chômage.
Se rendre aujourd'hui dans la Ruzizi, côté congolais, c'est plonger dans l'histoire douloureuse de l'exZaïre, qui fut colonie belge jusqu'en 1960.
Dans un paysage d’Éden, la plaine verdoyante de la Ruzizi s'étend autour de la rivière éponyme
marquant la frontière entre la République démocratique du Congo et le Burundi, des escarpements de
Kamanyola, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Bukavu, la capitale de la province du SudKivu, jusqu'à la pointe nord du lac Tanganyika.
"L'histoire des Barundi dans la plaine de la Ruzizi est longue. La première dynastie a commencé en
1750", assure d'une voix docte Claude Mirundi, chef murundi (singulier de barundi) du groupement de
Lube…

Déclaration des Fonus sur la situation qui prévaut entre le gouvernement de la RDC et la Monusco

Image
Les «FONUS» et «DE.CO» sont perplexes au sujet de la position prise par notre Gouvernement pour le
départ de la MONUSCO de notre Territoire alors que l’apport de cette  dernière nous est encore
salutaire pour la sécurisation de notre Peuple.
Point n’est besoin de rappeler ici que si les forces Onusiennes sont arrivées chez nous, c’est suite à la
demande de la RDC et à cause de l’instabilité qui la guettait dans sa partie Est à travers les agressions
extérieures.
Nous ne saurons pas donner notre position dans ce dossier sans retracer ne fut-ce que de façon
succincte les quelques temps forts qui ont milité pour la présence des forces Onusiennes en RDC
jusqu’à ce jour.
En effet, après le génocide perpétré au Rwanda en 1994, près de 1,2 million de Hutus rwandais, dont
certains avaient pris part aux massacres, avaient fui vers le Nord-Kivu et le Sud-Kivu à l’Est de notre
Pays.
En 1996, les Tutsis Rwandais en appui aux troupes dirigées par Laurent Désiré Kabila avaient formé
les forces de …

RDC : "renforcer la Monusco à la veille des élections"

Image
Alors que les Nations unies débattent de l’avenir des casques bleus au Congo, la FIDH demande le
renouvellement et le renforcement du mandat de la Monusco à la veille de
scrutins électoraux cruciaux.
Combien de temps restera encore la mission des Nations unies en République démocratique du Congo
(RDC) ? Le plus important contingent de casques bleus dans le monde est présent au Congo depuis
1999, pour un coût annuel estimé à 1,5 milliard de dollars. Son avenir est en discussion à New-York, où
deux thèses s’affrontent : la communauté internationale plaide pour un retrait progressif, alors que les
autorités congolaises souhaiteraient voir partir les casques bleus le plus rapidement possible. Mais pour
accéder aux exigences de Kinshasa, l’ONU aimerait voir la situation sécuritaire s’améliorer au Congo
et principalement à l’Est. Et les chiffres ne sont pas bons : 2,7 millions de personnes sont toujours
déplacés à l’intérieur du pays et une bonne vingtaine de groupes armés sévissent encore…

RDC : nouvelle prolongation du mandat de la Monusco prévue à New York

Image
Ce jeudi 26 mars, le Conseil de sécurité de l'ONU doit se réunir pour adopter une résolution
prolongeant le mandat de la mission des Nations unies pour le Congo (Monusco), pour un an
supplémentaire. Certains aspects de ce mandat deviennent de plus en plus difficiles à respecter, tant les
relations entre la mission et le gouvernement congolais sont devenues tendues, comme avant chaque
cycle électoral.Le mandat de la Monusco a fait l’objet de vives discussions ces dernières semaines, avec notamment la
demande de Kinshasa de réduire le nombre de casques bleus dans son pays de plusieurs milliers
d’hommes. Car pour le gouvernement, la situation sécuritaire s’est améliorée. Mais pour les partenaires
de Kinshasa, la sécurité reste très fragile dans l’Est. Les massacres dans la région de Béni en novembre
dernier, mais aussi les attaques régulières de multiples groupes armés dans le Nord et le Sud-Kivu ou
encore le Katanga : tout ça est la preuve pour les Nations-unies que les casques bleu…

Hervé Ladsous : « Le maintien de la paix ne représente que 0,4% des budgets militaires dans le monde »

Image
Pour la première fois, les chefs d'État-major de 120 pays membres des Nations unies se réunissent
vendredi 27 mars à New-York pour plancher sur les enjeux complexes du maintien de la paix à travers
le monde. Hervé Ladsous, le chef du département des opérations de maintien de la paix de l'ONU,
présente les grandes lignes de cette réunion inédite à "Jeune Afrique".
Jeune Afrique : Comment est née l'idée de réunir les principaux responsables militaires des pays
membres de l'Organisation des nations unies (ONU) pour se pencher sur le maintien de la paix ?
Hervé Ladsous : Cette réunion s'inscrit dans le processus initié par un sommet sur les opérations de
maintien de la paix qui s'est tenu en septembre dernier en marge de l'Assemblée générale des Nations
unies, à New-York. Nous nous sommes dit qu'il serait bien, pour la première fois dans l'histoire
mondiale, de rassembler des chefs d'État-major ou leurs adjoints du plus grand nombre possi…

RD Congo : Arrestations massives d’activistes La répression de la liberté d’expression inquiète en amont du processus électoral

Image
(Kinshasa, le 18 mars 2015) – L’arrestation d’au moins 26 activistes et
autres personnes à Kinshasa le 15 mars 2015 soulève de sérieuses
inquiétudes quant à une répression plus large de la liberté d’expression en
amont de l’élection présidentielle de 2016 en République démocratique du
Congo, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui.

Les arrestations, dont celles de journalistes étrangers et d’un diplomate
américain, ont eu lieu dans la foulée d’une conférence de presse organisée
par le mouvement d’action civique de jeunes Congolais Filimbi et parrainée
par l’ambassade des États-Unis à Kinshasa.

Le 17 mars, les autorités ont arrêté et brutalisé au moins 10 activistes
congolais à Goma, ville de l’est de la RD Congo, lors d’une manifestation
pacifique organisée devant le bureau de l’Agence Nationale de Renseignement
(ANR) pour appeler à la libération des personnes arrêtées à Kinshasa. Des
agents de l’ANR ont pris à partie une spectatrice belge qui a ensuite été
hospitalisée, et ils ont brièvement inte…