Déclaration du Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, à la suite du décès de deux membres du Groupe d'experts sur la République démocratique du Congo.

« Je suis profondément attristé de confirmer que les dépouilles découvertes par les Casques bleus de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO) le 27 mars à l'extérieur de la ville de Kananga dans la province congolaise du Kasaï-Central sont ceux de Michael Sharp (Etats-Unis) et Zaida Catalan (Suède), membres du Groupe d'experts sur la République démocratique du Congo disparus depuis le 12 mars 2017. Je transmets mes profondes condoléances aux familles, proches et collègues de Michael et de Zaida. Michael et Zaida ont perdu la vie en cherchant à comprendre les causes des conflits et de l'insécurité en RDC afin d'aider à apporter la paix au pays et à sa population. Nous allons honorer leur mémoire en continuant à soutenir le travail précieux du Groupe d'experts et de toute la famille des Nations Unies en RDC. Nous espérons que la cause de leur mort sera déterminée à la suite d'un examen plus approfondi. J'espère que les autorités congolaises mèneront une enquête complète sur cet incident. Les Nations Unies mèneront également une enquête. En cas d'actes criminels, les Nations Unies feront tout leur possible pour assurer que justice soit faite. J'exhorte les autorités congolaises à poursuivre les recherches pour retrouver les quatre ressortissants congolais qui accompagnaient les deux experts. L'Organisation des Nations Unies apportera sa coopération à cet effet. »

Posts les plus consultés de ce blog

Déclaration du Procureur de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda, sur la situation dans les provinces des Kasaï, en République démocratique du Congo